Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

LES CATILINAIRES d'Amélie Nothomb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 1

LES CATILINAIRES d'Amélie Nothomb

Message par Invité le Dim 15 Nov 2015 - 17:15




Résumé

La solitude à deux, tel était le rêve d'Emile et de Juliette. Une maison au fond des bois pour y finir leurs jours, l'un près de l'autre. Etrangement, cette parfaite thébaïde comportait un voisin. Un nommé Palamède Bernardin, qui d'abord est venu se présenter, puis a pris l'habitude de s'incruster chez eux chaque après-midi, de quatre à six heures. Sans dire un mot, ou presque. Et cette présence absurde va peu à peu devenir plus dérangeante pour le couple que toutes les foules du monde...

160 pages
Date de parution : Mai 2015
Prix : 5,10 €
Édition : Le Livre de Poche

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LES CATILINAIRES d'Amélie Nothomb

Message par Céline 37 le Dim 15 Nov 2015 - 18:59

Mon avis :

Je suis très partagée sur mon ressenti concernant ce roman satirique pour faire référence à son titre dont j'ai cherché la signification, catilinaire étant un synonyme de satire.
 
L'intrigue de départ est une bonne base : un voisin impose sa présence à un couple de retraités qui cherche à s'isoler en se retrouvant à 2.
J'ai souvent eu envie de secouer ce couple qui n'ose pas dire à Palamède, ce voisin au prénom improbable comme nous habitue Amélie Nothomb, de cesser de les envahir. 
 
Certes, il y a un début, un milieu, un rebondissement et une fin à ce récit mais j'ai été dérangée par l'apparition du "kyste", l'épouse du-dit voisin.
La description de cette femme, a tout gâché. Là où l'auteure a peut-être voulu mettre une touche de loufoque ou de grotesque, je l'ai assimilé à de la méchanceté gratuite. Je pense qu'il y aurait eu d'autres moyens de parler de cette femme dépendante de son mari, ou alors je suis passée à côté du message censé en ressortir.
 
De plus, une fois ce court roman refermé, je n'ai pas compris les motivations du voisin à venir s'imposer tous les jours.
Je reste donc sur ma faim, et avec un sentiment de mal-être.
 

A relire sur mon blog ici
avatar
Céline 37
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 45
Messages : 1106
Date d'inscription : 10/08/2014

http://le-monde-de-celine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum