Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

N’ÉTEINS PAS LA LUMIÈRE de Bernard Minier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

N’ÉTEINS PAS LA LUMIÈRE

33% 33% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

N’ÉTEINS PAS LA LUMIÈRE de Bernard Minier

Message par Elerinna le Mar 17 Mar 2015 - 19:06



Résumé

" Tu l'as laissée mourir... " Le soir de Noël, Christine Steinmeyer, animatrice radio à Toulouse, trouve dans sa boîte aux lettres le courrier d'une femme qui annonce son suicide. Elle est convaincue que le message ne lui est pas destiné. Erreur ? Canular ? Quand le lendemain, en direct, un auditeur l'accuse de n'avoir pas réagi, il n'est plus question de malentendu. Et bientôt, les insultes, les menaces, puis les incidents se multiplient, comme si quelqu'un cherchait à prendre le contrôle de son existence. Tout ce qui faisait tenir Christine debout s'effondre. Avant que l'horreur fasse irruption. Dans les ténèbres qui s'emparent de sa vie, la seule lueur d'espoir pourrait bien venir d'un certain Martin Servaz.

704 pages
12 février 2015
8,40 €
POCKET

_________________
"Je ne peux imaginer la vie sans livres, pas plus que je ne peux imaginer la vie sans oxygène." (Terry Brooks)


Elerinna
ADMINISTRATRICE DU FORUM
ADMINISTRATRICE DU FORUM

Féminin Age : 29
Messages : 7487
Date d'inscription : 25/03/2010
Localisation Entre rêve et réalité
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : RPG gameuse confirmée

Revenir en haut Aller en bas

Re: N’ÉTEINS PAS LA LUMIÈRE de Bernard Minier

Message par Distact le Mar 17 Mar 2015 - 20:33

Martin se retrouve en maison de repos suite à l'envoi d'un cœur, identifié comme celui de Madeleine son amour de jeunesse.
Alors qu'il essaye de reprendre pied et goût à son travail, on lui envoie anonymement une clé de chambre d'hôtel ainsi qu'un rendez-vous .
Dans le même temps on assiste à la descente en enfer d'une jeune femme qui est prise dans un engrenage qui la broie. Quelqu'un lui envoie des messages anonymes , on la calomnie sur son lieu de travail, tout ce qu'elle fait se retourne contre elle. On blesse son chien et même la police la soupçonne. Elle ne sait plus vers qui se tourner et commence à sombrer dans le désespoir!
Une plongée dans le monde de la manipulation et du harcèlement qui fait froid dans le dos. Comme d'habitude Bernard Minier nous entraîne dans les méandres des cerveaux tordus et malades. L'histoire m'a vraiment fait flipper et tout le long on espère que commissaire va se reprendre pour retrouver le malade avant qu'il n'arrive à ses fins. Et en filigrane , toujours l'ombre du détraqué qui s'est pris "d'affection" pour Martin .

Distact
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 49
Messages : 2441
Date d'inscription : 20/05/2013
Localisation Auvergne
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Commerçante, et lectrice

Revenir en haut Aller en bas

Re: N’ÉTEINS PAS LA LUMIÈRE de Bernard Minier

Message par surpass le Mer 18 Mar 2015 - 13:53

J'ai ce livre depuis un moment , ton avis m'a donné très envie de le lire !

surpass
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 1292
Date d'inscription : 16/09/2012

http://www.lecoinlecture.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: N’ÉTEINS PAS LA LUMIÈRE de Bernard Minier

Message par Distact le Mer 18 Mar 2015 - 15:12

surpass a écrit:J'ai ce livre depuis un moment , ton avis m'a donné très envie de le lire !
tu as lu les deux premiers?

Distact
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 49
Messages : 2441
Date d'inscription : 20/05/2013
Localisation Auvergne
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Commerçante, et lectrice

Revenir en haut Aller en bas

Re: N’ÉTEINS PAS LA LUMIÈRE de Bernard Minier

Message par surpass le Jeu 19 Mar 2015 - 9:01

Ha non, je ne savais même pas qu'il y avait d'autre tome avant, c'est un livre que l'on m'a offert pour mon anniversaire.

surpass
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 1292
Date d'inscription : 16/09/2012

http://www.lecoinlecture.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: N’ÉTEINS PAS LA LUMIÈRE de Bernard Minier

Message par Distact le Jeu 19 Mar 2015 - 16:23

Tu peux le lire sans avoir lu les autres mais le commissaire a vécu certaines choses dans les autres aventures et ça a eu des répercussions pour cette aventure. Les livres avant celui-là sont
1- Glacé et en 2 Le cercle

Distact
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 49
Messages : 2441
Date d'inscription : 20/05/2013
Localisation Auvergne
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Commerçante, et lectrice

Revenir en haut Aller en bas

Re: N’ÉTEINS PAS LA LUMIÈRE de Bernard Minier

Message par surpass le Ven 20 Mar 2015 - 9:03

Merci Distact

surpass
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 1292
Date d'inscription : 16/09/2012

http://www.lecoinlecture.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: N’ÉTEINS PAS LA LUMIÈRE de Bernard Minier

Message par Lisalor le Mar 12 Mai 2015 - 12:56

Mon avis : Ayant beaucoup aimé ses deux romans précédents "Glacé" et "Le cercle", il était impossible que je ne lise pas la suite des aventures de Martin Servaz. Pour son troisième thriller, Bernard Minier nous délivre un roman noir avec pour thèmes principaux : la manipulation mentale et le harcèlement.

On retrouve Martin dans un hôpital psychiatrique qui sert de maison de repos pour policiers surmenés. Il se remet tout doucement du cadeau empoisonné de Hirtmann : le coeur de son amour de jeunesse : Marianne.

Un matin, il reçoit anonymement par la poste la clé d'une chambre d'hôtel, après réflexion, il décide de s'y rendre. Sur place, il apprend que la chambre est connue parce q'une jeune femme célèbre, s'y est suicidée, un an plus tôt; il n'en fallait pas plus pour que ses instincts de flic refassent surface.

Parallèlement, nous suivons Christine, une jeune femme qui voit sa vie basculer le jour de Noël quand elle reçoit une lettre de suicide anonyme. Au fil des jours sa vie bascule en enfer : on l'accuse d'harcèlement au travail, on s'introduit chez elle et son chien finit blessé dans le vide ordure.

On ne peut pas dire qu'il y ait beaucoup d'action mais c'est un polar noir, stressant. J'ai bien aimé le côté angoissant des opéras qui donne une atmosphère lugubre et funèbre au roman. Il m'a peut-être manqué un peu plus de terreur dans le harcèlement, car on sent la menace supposée mais au final peu présente.

J'ai bien aimé Christine, un personnage très complexe, qui va étonner jusqu'à la fin. Martin est beaucoup moins présent au départ, Iréne Ziegler a disparu du paysage, dommage car j'aimais beaucoup le duo d'enquêteur, j'avais l'impression que cela donnait un peu plus de rythme au roman.

Mais pour tout vous dire, j'ai cru que je n'allais pas y arriver. Les deux cents premières pages sont soporifiques et si l'on ne m'avait pas dit que ce roman était super, j'aurais laissé tomber Il en aurait été dommage car passé ce passage mollasson et ennuyeux, je me suis régalée.

Lisalor
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 45
Messages : 395
Date d'inscription : 03/05/2011
Localisation Auvergne

http://lisalor.loulou.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

avis personnel

Message par Prunne le Mar 23 Fév 2016 - 9:19

J'ai adoré ce livre. L'intrigue, et le dénouement surprenant.
Je suis assez d'accord avec LISALOR sur le fait que le milieu du livre traîne en longueur lié au fait que la rencontre entre les deux personnages Martin Servaz et Christine Steinmeyer tarde sérieusement.
Je n'ai pas lu les deux premier livres, mais c'est vrai que cela ne nous empêche pas de lire celui-ci.

L'atmosphère angoissante, mais pas oppressante et l'envie de savoir se qu'il va se passer au fur et à mesure des pages, m'a poussé à le lire dès que j'avais 5 min!!! Je l'ai donc terminé assez rapidement.

La lecture de ce livre est facile et je trouve que l'auteur nous met dans l'ambiance dès la première page; à tel point que l'on se demande jusqu'où le sadisme et le vice va aller; et quels autres stratagèmes "tordus" vont être trouvés pour faire monter la pression du harcèlement que subit Christine Steinmeyer.

Prunne
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 30
Messages : 91
Date d'inscription : 19/11/2014
Localisation Cannes
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Infirmière. J'aime aller à la piscine, faire de la randonnée, jouer avec mes enfants, les repas en famille

Revenir en haut Aller en bas

Re: N’ÉTEINS PAS LA LUMIÈRE de Bernard Minier

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum