Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

A BOUT DE MÈRES : LES DIABLES BLEUS M'EMPORTENT de Rachel D. Forêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

AVEZ-VOUS AIMÉ CE LIVRE ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

A BOUT DE MÈRES : LES DIABLES BLEUS M'EMPORTENT de Rachel D. Forêt

Message par PrettyDarkInk le Mar 24 Fév 2015 - 19:09



Résumé

Comme les deux faces indissociables d'une médaille,
la maternité a son revers.
Les mères amères sont à bout.
Le reflet dans le miroir s'est teinté des plus sombres pensées,
des plus noirs desseins.
Mères monstrueuses, égoïstes, passives, impuissantes...
Qu'elles subissent, agissent ou réagissent,
elles souffrent à travers et pour leur enfant.
Derrière la comédie des apparences,
les neuf nouvelles de ce recueil explorent les facettes obscures de l'âme humaine.

144 pages
8,50€ en papier ; 2,99€ en numérique
Auto-édition

_________________
avatar
PrettyDarkInk
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 24
Messages : 1276
Date d'inscription : 06/09/2013
Localisation Poudlard
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Etudiante

http://lamagiedespages.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: A BOUT DE MÈRES : LES DIABLES BLEUS M'EMPORTENT de Rachel D. Forêt

Message par Netsuya78 le Jeu 26 Fév 2015 - 22:38

Oh chouette mon recueil a une fiche !!! Merciiii !
avatar
Netsuya78
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 564
Date d'inscription : 22/08/2012
Localisation Yvelines

http://books-and-girls.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: A BOUT DE MÈRES : LES DIABLES BLEUS M'EMPORTENT de Rachel D. Forêt

Message par Elerinna le Ven 27 Fév 2015 - 10:09

Superbe couverture cool !!!

_________________
"Je ne peux imaginer la vie sans livres, pas plus que je ne peux imaginer la vie sans oxygène." (Terry Brooks)

avatar
Elerinna
ADMINISTRATRICE DU FORUM
ADMINISTRATRICE DU FORUM

Féminin Age : 31
Messages : 8391
Date d'inscription : 25/03/2010
Localisation Entre rêve et réalité
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : RPG gameuse confirmée

Revenir en haut Aller en bas

Re: A BOUT DE MÈRES : LES DIABLES BLEUS M'EMPORTENT de Rachel D. Forêt

Message par Netsuya78 le Mer 4 Mar 2015 - 21:32

Coucou,

vue que les personnes qui m'ont chroniquées ne sont pas sur le forum, je vous mets leurs avis afin de vous faire une idée Smile !!

Huguette Conilh ( une auteure que j'aime beaucoup) :

"Je me devais de parler de ce recueil, il fait partie des lectures que je ne partage pas à la légère. Rachel D. Forêt en est l'auteur. Et quel auteur ! Sa plume est d'une grande beauté, j'avoue que j'en suis fan depuis qu'elle m'a fait l'honneur de me donner à lire ses productions.


À bout de mère est une belle réussite.

Dès l’avant-propos, le ton nous est donné : « Bien qu’en temps normal nous soyons plus enclins à parler du bonheur que procure la naissance d’un bébé, la réalité prend parfois des tournures plus sombres. »

Ce recueil explore de manière non convenue le rôle de mère, ce côté obscur de l’amour dont personne n’est à l’abri, notamment celles qui ont porté pendant neuf mois le petit être qu’elles ne reconnaissent pas comme le leur.

Au bout du compte, ces textes nous rappellent qu’il n’est pas de mauvaises mères, mais des mères qui souffrent, ne savent pas toujours comment l’exprimer, le disent quelquefois à travers des actes. Il faut cependant rendre son équilibre à ce recueil, ne jetons pas la pierre aux mères, les âmes noires des pères n’y sont pas en reste, celles des fils non plus.

Mais au-delà de ça, ce recueil n’est pas totalement sombre pour moi, il est réaliste, de ces réalités que l’on tente de se cacher comme tant d’autres situations politiquement incorrectes.
L’alternance de textes courts et plus longs sous différentes formes est empreint d’un vrai souffle de poésie.

Je les résumerai ainsi pour ne pas trop en dire mais donner l’envie au lecteur de s’y plonger. Je pense qu’au prix de 2,99€ le risque de noyade est quasi nul.

Aokigahara : sous la forme d’un voyage, un cheminement qui mène à des réponses inattendues.

Apparences : ce que l’on imagine de l’autre au travers d’un tableau idyllique.

Nuit invisible : une nouvelle à connotation fantastique qui m’a particulièrement touchée. Hormis l’horreur qui s’en dégage, je trouve ce texte extrêmement bien mené, avec cette sorte de lenteur, de patience monstrueuse dont fait preuve le personnage dans l’attente de son forfait.

Élisabeth : un amour hors du temps.

Lettre à moi-même : une suite logique de la nouvelle « Apparences » pour moi.

Clichés : qui ressemble à une rétrospective dont on ne voit pas venir la chute.

Shégué : dans une région du Congo où les pasteurs exorciseurs font recette.

La chose : l’ambivalence des sentiments.

J’aurais aimé… : un cri d’amour plein de poésie."

Ensuite

Mia : Je lis très peu de recueils de nouvelles alors quand en plus il m'est proposé par une amie, là, c'est le stress !! La peur de ne pas aimer, de décevoir là où tu sais que la personne a besoin d'encouragements surtout quand son ouvrage va sortir .... C'est donc avec fébrilité que j'ai commencé cette lecture et pourtant, j'avais lu un avis positif, celui de Siji qui est ICI. Mon angoisse, je la dois au thème. "Recueil de nouvelles et poèmes sombres sur le thème de la maternité". Je suis quelqu'un de très sensible qui recherche principalement la légèreté dans ses lectures et j'avais peur d'avoir du mal à avancer dans ma lecture donc je vais vous rassurer de suite, ça n'a pas été le cas !!

J'ai passé un moment de lecture très intéressant et j’avoue que l'auteure m'a totalement bluffé avec sa plume. C'est fluide, très poétique et elle manie les mots avec beaucoup d'élégance et de justesse. Au fil des nouvelles, on passe par beaucoup de sentiments. Certaines sont troublantes, d'autres dérangeantes puis d'autres touchantes mais elles ont un point commun : elles sont addictives et l'envie de savoir la finalité nous prend aux tripes !!

Je ne vais pas revenir sur toutes les nouvelles car elles sont toutes très différentes mais elles tournent autour du même thème, la maternité. L'auteure aborde avec simplicité et justesse ce thème. Je reviens sur le mot justesse car l'auteure n'en fait pas trop. Elle décrit les faits, les sentiments avec beaucoup de retenue. Elle a su trouver le juste équilibre sans en faire trop. C'est parfait et parfois ce détachement est presque flippant !

Bon après réflexion, je vais revenir sur quelques nouvelles quand même !!!

* J'ai particulièrement aimé "Aokigahara". "Un ultime instant avec l'amour de ma vie, mon ange". Histoire sur la mort subite du nourrisson. Quelle mère n'aimerait pas avoir cette chance ? Pouvoir serrer une dernière fois dans ses bras son enfant ? Elle est terriblement émouvante cette nouvelle, j'ai adoré l'ambiance et l'univers proposé par l'auteure. Le final est juste l'apothéose.

* "Nuit invisible", elle est hard mais je pense qu'elle avait largement sa plus ici puisque malheureusement l'inceste et le viol sont des faits établis. Monstrueux mais réels .... La présentation avec son côté surnaturel apporte un peu de légèreté et là encore, l'auteure n'en rajoute pas une tonne pour tomber dans le summum de l'horreur, elle n'a pas besoin de ça.

* La nouvelle "Un prénom si ressemblant" est extrêmement touchante ...

* "Lettre à moi-même", wahoo celle-ci, faut s'accrocher !!

* "Clichés" j'avoue, c'est celle qui m'a le plus interrogé. Comment réagir dans ce cas de figure ? Quand son enfant, une partie de nous, celui que l'on a élevé dans l'amour devient un monstre ? L'instinct maternel, celui de protection s'arrête-il net ou serons nous encore au rendez-vous ?

* "Shégué", je l'ai trouvé superbe cette nouvelle. Diabolique mais superbe ! L'histoire de Promédi est troublante ....

* "La chose", elle n'est vraiment pas facile mais je suis persuadée que c'est le cas de nombreuses femmes ....

* "J'aurais aimé ..." est sûrement celle qui m'a le plus bouleversé ... Elle est terriblement émouvante ...

Au fil des pages, on revient sur tous les liens d'une mère et son enfant. L'instinct maternel ou l'absence d'instinct maternel, l'amour inconditionnel ou l'absence d'amour. La perte d'un enfant par un décès brutal, la perte d'un enfant lorsque celui commet l'irréparable .....

L'auteure nous propose un large tour d'horizon sur la maternité et le fait d'être mère. Les liens qui se tissent ou pas .... C'est troublant, dérangeant parfois, mais merveilleusement bien écrit oui, merveilleusement bien écrit.

Un grand bravo à l'auteure, je suis conquise !

et enfin,

Siji :

Tout d'abord, merci à l'auteure pour l'envoi de cet ebook. Ce n'est pas dans mon style habituel, on est ici dans un recueil de nouvelles assez sombres. C'est globalement une bonne surprise, autant j'ai bien aimé certaines nouvelles autant j'ai eu plus de mal avec d'autres. Ce recueil sort le 03 mars en version papier.

C'est toujours difficile pour moi de rédiger une chronique concernant des nouvelles, étant des textes courts j'ai peur d'en dire trop et il est plus difficile de développer. Le thème principal de toutes les nouvelles est : la relation mère/enfant dans un contexte très sombre. Les mères ne sont pas les plus heureuses du monde, elles sont tristes, méchantes, égoïstes...

Ce recueil compile problèmes de couples, légendes urbaines, drame familial (pour ne pas trop en dévoilé), folie d'un des parents... L'auteure nous montre les côtés sombres et la folie que l'on voit trop peu dans les romans et c'est appréciable. Les personnages doivent essayer de se reconstruire et n'y arrive pas toujours. On voit des mères inactives faces aux actions des pères parfois horribles

L'auteur passe du poème à la nouvelle, mais également à la lettre qu'un personnage s'adresse à lui-même. Elle arrive à gérer plusieurs styles et j'ai accroché à tous. Son écriture est fluide et on tourne les pages rapidement même face à l'horreur de certaines nouvelles.

J'ai beaucoup aimé ces nouvelles :
- Clichés : Qui nous décrit des moments de la vie d'une mère et son enfant pour enfin nous faire une révélation à laquelle je ne m'attendais pas.
- Aokigahara : Qui compile problèmes de couples, légendes urbaines, drame familial, qui est à la fois touchante et horrible.
- Lettre à moi-même : Qui nous décrit la détresse d'une mère.
- J'aurai aimé : Qui est tout simplement très belle.

J'ai eu plus de mal avec :
- Nuit invisible : Qui est malheureusement réelle et une des plus horribles je pense...

Un recueil que je vous recommande donc, qui changera des familles/couples presque parfaits qui surmontent toutes les épreuves plus ou difficilement, mais qui y parviennent toujours.
avatar
Netsuya78
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 32
Messages : 564
Date d'inscription : 22/08/2012
Localisation Yvelines

http://books-and-girls.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: A BOUT DE MÈRES : LES DIABLES BLEUS M'EMPORTENT de Rachel D. Forêt

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum