Club de Lecture
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Chargeur sans fil – Samsung EP-P1100 Intérieur Noir
2.24 €
Voir le deal

MES ALLIANCES de Elizabeth Gilbert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MES ALLIANCES de Elizabeth Gilbert

MES ALLIANCES de Elizabeth Gilbert Vote_lcap0%MES ALLIANCES de Elizabeth Gilbert Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
MES ALLIANCES de Elizabeth Gilbert Vote_lcap0%MES ALLIANCES de Elizabeth Gilbert Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
MES ALLIANCES de Elizabeth Gilbert Vote_lcap0%MES ALLIANCES de Elizabeth Gilbert Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
MES ALLIANCES de Elizabeth Gilbert Vote_lcap100%MES ALLIANCES de Elizabeth Gilbert Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
MES ALLIANCES de Elizabeth Gilbert Vote_lcap0%MES ALLIANCES de Elizabeth Gilbert Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

MES ALLIANCES de Elizabeth Gilbert Empty MES ALLIANCES de Elizabeth Gilbert

Message par Karine le Mer 12 Jan 2011 - 8:51

MES ALLIANCES de Elizabeth Gilbert 41jsw210


Résumé

À la fin de son périple autour du monde qu'elle relata dans Mange, Prie, Aime, Elizabeth Gilbert s'éprenait de Felipe, citoyen australien natif du Brésil. Ils se jurèrent fidélité, mais, échaudés par des séparations douloureuses, se promirent de ne jamais convoler en justes noces. Le Ciel, ou plutôt l'immigration amérricaine, en décida autrement : le couple serait obligé d'envisager une union officielle afin que Felipe puisse remettre les pieds aux États-Unis.
"Condamnée" à se marier, Elizabeth Gilbert résolut de juguler sa peur de l'institution en s'y intéressant de plus près. Pendant près d'un an, et tout en parcourant l'Asie du Sud-Est avec son compagnon dans l'attente d'un visa en règle, elle se consacra à l'étude de ce sujet. Mes alliances est le fruit des reflexions d'une femme qui a cherché à se réconcilier avec l'idée du mariage.


Écrit avec la finesse, l'intelligence et la sensibilité qui ont fait la renommée d'Elizabeth Gilbert, ce livre s'attache à envisager le mariage sous tous les angles, dans toutes les cultures. L'auteur y aborde même les questions qui fâchent : la compatibilité, le désir, la fidélité, les traditions familiales, le risque de divorce, les responsabilités respectives... Au passage, elle pourfend quelques idées reçues, analyse ses peurs, replace des concepts dans leurs perspective historique et accepte de troquer ses fantasmes contre des compromis.
Au bout du comte, ce livre est une ode à l'amour, et à toutes les complications dont le grand amour s'accompagne dans la vraie vie.


Biographie de l'auteur

Elizabeth Gilbert est l’auteur du best-seller Mange, Prie, Aime (Calmann-Lévy, 2008), paru dans plus de trente pays et adapté au cinéma avec Julia Roberts dans le rôle principal. En 2008, le magazine Time a désigné Elizabeth Gilbert comme l'une des cent personnes les plus influentes de la planète.


Broché: 336 pages
Editeur : Calmann-Lévy
(8 septembre 2010)
Tome précédent : Mange, prie, aime

_________________
MES ALLIANCES de Elizabeth Gilbert Karine10
Karine
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 40
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

MES ALLIANCES de Elizabeth Gilbert Empty Re: MES ALLIANCES de Elizabeth Gilbert

Message par Belledenuit le Mer 9 Fév 2011 - 10:34

Mon avis : (lu en 2010)

Comme l'indique la présentation de l'éditeur, Mes alliances est la suite de Mange, prie, aime que j'avais découvert l'année dernière avec le Prix des Lecteurs du Livre de Poche.

Etant donné que je m'étais régalée pendant cette lecture, lorsque l'on m'a proposé de découvrir la suite, j'ai forcément sauté sur l'occasion en me disant et espérant passer autant de bons moments qu'avec le précédent opus de l'auteur.

Malheureusement, cette fois-ci, le charme n'a pas opéré. J'ai véritablement déchanté parce que Mes alliances était loin de ce que je m'étais imaginée.

Même si le style de l'auteur est toujours aussi léger et facile à lire, la teneur de l'ouvrage a eu maintes fois raison de mon attention. J'ai plongé du nez à de nombreuses reprises et c'était d'autant plus qu'exaspérant que je ne me voyais pas avancer dans ma lecture. C'est terrible !

Alors que s'est-il passé ?

Elizabeth Gilbert fait le point sur sa nouvelle situation de fiancée et sur le mariage qui se profile à l'horizon parce que son futur époux se voit refuser l'entrée sur le territoire américain. La seule solution pour lui de poursuivre son activité et ses allers-retours dans ce pays : se marier avec une américaine.

Mis à part le fait que cette "obligation" de mariage mine quelque part l'auteur qui aurait préféré rester dans la situation de départ (chaque chez soi, on se voit de temps en temps même si on s'aime profondément), tout au long de l'ouvrage Elizabeth Gilbert nous raconte comment se passe le mariage et tout ce qui en découle que ce soit au Vietnam, en Europe au Moyen-Âge voire même aux Etats-Unis avec les différents points de vue de tous ceux qui l'entourent (ami(e)s, famille).

Mon enthousiasme du départ a vite déchanté parce que j'avais du mal à suivre ce que l'auteur disait. De plus, elle met toujours en avant l'Amérique, la façon dont les américains réagissent...

Malheureusement pour elle, il n'y a pas qu'en Amérique où l'on se pose des questions sur le mariage !

J'aurais largement préféré qu'elle élargisse aux femmes en général et non aux américaines en particulier, ses questionnements sur le mariage et tout ce qui s'en suit.

En tant que femme qui ne souhaite pas d'enfant, elle se met au même rang que Florence Nightingale parce qu'elle non plus n'a pas eu d'enfant et a préféré se consacrer à son métier.

Loin de moi la volonté de casser cette vision des choses mais il est difficile de comparer une femme, pionnière des soins infirmiers modernes et l'époque dans laquelle elle a vécu, et une écrivain qui a des façons de voir les choses qui ne m'ont pas accrochée.

Je crois que le problème avec l'ouvrage c'est que je ne me suis pas reconnue en Elizabeth Gilbert (contrairement à Mange, prie, aime lorsque je l'ai lu) et je n'ai pas adhéré à tout ce qu'elle a pu mettre dans son ouvrage.

Cependant, je dois bien avouer que certains passages sont très bons et méritent qu'on s'y attarde. Malheureusement, ils ne font pas la majorité du livre.

Par ailleurs, on voit parfaitement qu'il s'agit d'une autobiographie en ce sens que même si l'ouvrage est monté chronologiquement, Elizabeth Gilbert se perd aussi sur ce qu'elle a besoin, ce qu'elle attend de son conjoint, si elle arrivera à le supporter...

Honnêtement, j'ai bien cru que la fin aller présager un non-mariage et je me suis demandée à quoi tout cela menait.

Tout ça pour dire que si j'avais complètement adhéré et lu avec attention et intérêt Mange, prie, aime, il n'en est rien concernant Mes alliances.

J'ai fait chou blanc pour cette fois-ci.
Belledenuit
Belledenuit
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 44
Messages : 488
Date d'inscription : 11/05/2010

http://boulimielivresque.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum