Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

L'INSOUTENABLE LEGERETE DE L'ETRE de Milan Kundera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'INSOUTENABLE LEGERETE DE L'ETRE de Milan Kundera

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

L'INSOUTENABLE LEGERETE DE L'ETRE de Milan Kundera

Message par baloo le Lun 27 Jan 2014 - 13:29




Résumé

«Qu'est-il resté des agonisants du Cambodge?
Une grande photo de la star américaine tenant dans ses bras un enfant jaune.
Qu'est-il resté de Tomas?
Une inscription : Il voulait le Royaume de Dieu sur la terre.
Qu'est-il resté de Beethoven?
Un homme morose à l'invraisemblable crinière, qui prononce d'une voix sombre : "Es muss sein!"
Qu'est-il resté de Franz?
Une inscription : Après un long égarement, le retour.
Et ainsi de suite, et ainsi de suite. Avant d'être oubliés, nous serons changés en kitsch. Le kitsch, c'est la station de correspondance entre l'être et l'oubli.»

400 pages
2007
avatar
baloo
Plume de lin
Plume de lin

Féminin Age : 35
Messages : 46
Date d'inscription : 17/01/2014
Localisation on the stairway to heaven

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'INSOUTENABLE LEGERETE DE L'ETRE de Milan Kundera

Message par baloo le Lun 27 Jan 2014 - 15:17

C'est l'histoire d'un couple, et des quelques personnes qui vivent autour de ce couple, pendant l'invasion de la Tchécoslovaquie par les russes. un moment cléf donc.

L'auteur pose un postulat qui est que notre vie se fait dans l'immédiateté, on se doit de réagir face à ce qui nous arrive, comme un réflexe, avec finalement peu de réflexion et de recul, d'où une certaine "légèreté" dans la prise de décisions compliquées, importantes, et "insoutenable" car nos réactions primaires, instinctives peuvent être aux antipodes de ce que l'on est ou de ce que l'on voudrait être, d'où un certain désamour de soi ou de notre vie, qui résulte de ces décisions.

Au delà de l'histoire de ce couple, des maitresses, des évènements historiques qui vont jalonner leur vie, on entre dans l'intimité des personnages, ce qu'ils pensent d'eux, de l'autre, de leurs décisions, de la vie... pour une fois on en voit toute la vie, de la rencontre à la mort, pas seulement le moment romanesque de la rencontre ou de la pré-rencontre où on se cherche, maintes et maintes fois vue. et j'ai trouvé ça très agréable de les suivre, de les voir grandir et évoluer.

Ce livre pousse à l'autocritique ainsi qu'à la bienveillance envers soi, et envers les autres. il peut aider un esprit qui a tendance à juger, à trancher à voir la nuance nécessaire à la bonne compréhension du monde et des autres, mais aussi de soi même.

C'est bien écrit, et malgré un ou 2 moments précis du livre où j'ai trouvé ça longuet, ça n'a pas duré.

C'est le genre de livre qui fait du bien à l'âme.
POur moi il y a 2 types de bon livres, ceux qui vous font passer un bon moment (évasion du quotidien, réflexion...) et ceux qui vous font grandir, par la profondeur du sujet, la façon de le traiter...

Celui-ci est double effet.

C'était mon 1er Kundera, je n'en ai pas d'autres pour le moment dans ma PAL, mais c'est sur, ça viendra !

avatar
baloo
Plume de lin
Plume de lin

Féminin Age : 35
Messages : 46
Date d'inscription : 17/01/2014
Localisation on the stairway to heaven

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum