Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

L'ESPION DE LA COURONNE (Tome 2) 1658, L'ECLIPSE DU ROI-SOLEIL de Jean-Michel Riou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'ESPION DE LA COURONNE (Tome 2) 1658, L'ECLIPSE DU ROI-SOLEIL de Jean-Michel Riou Empty L'ESPION DE LA COURONNE (Tome 2) 1658, L'ECLIPSE DU ROI-SOLEIL de Jean-Michel Riou

Message par Invité le Sam 7 Déc 2013 - 23:31

L'ESPION DE LA COURONNE (Tome 2) 1658, L'ECLIPSE DU ROI-SOLEIL de Jean-Michel Riou 544207_1417206188511650_1382101304_n


Résumé:

1er juillet 1658. Louis XIV vient de triompher des Espagnols à la bataille des Dunes, près de Dunkerque, quand la victoire change brusquement de camp : le roi est terrassé par une fièvre liée aux cadavres des soldats. A moins d'un miracle, il mourra le soir-même. Mais ne l'aurait-on pas plutôt... empoisonné?
Antoine Petitbois, espion de la couronne, n'en doute pas. Accompagné d'Isaac Renaudot, le fils du savant, il dispose d'à peine quelques heures pour démasquer le criminel et lui arracher le formule de l'antidote. Or les pistes ne manquent pas. Est-ce Condé, le prince frondeur? Ou la belle Marie Mancini, sa maîtresse et la nièce de Mazarin...? A moins que le Cardinal lui-même...?
La Vérité pourrait être encore plus formidable. Et rebondir vingt ans plus tard, au milieu de la retentissante Affaires des poisons dans laquelle se débat Nicolas de La Reynie, le premier lieutenant de police du royaume. Car le Mal est toujours là, prêt à tout pour provoquer l'éclipse du Roi-Soleil..












Mon avis:

Un deuxième tome bien plus réussi et plus enlevé que le premier, moins d'impression de longueur car on ne s'attarde que très peu sur la vie du narrateur, beaucoup plus d'action, de suspens et surtout beaucoup plus de trahison ou semblant de, de faux coupable, on retrouve aussi un Antoine Petitbois accablé par l'âge, l'inactivité et la perte de proches qui n'est donc pas au mieux de ses capacités mais qui réussit à donner le change et à rattraper les erreurs qu'il commet ou que le jeune Renaudot à ses cotés commet par imprudence et jeunesse. On y découvre un cardinal Mazarin moins maître de ses émotions que l'était son prédécesseur, mais tout aussi agile d'esprit et manipulateur que le cardinal Richelieu (Le mode de fonctionnement, l'horlogerie intime d'un cardinal converti à la foi de Machiavel. p178). Un rythme très enlevé, pas beaucoup de temps mort, beaucoup de questions qui cette fois trouve réponses, car après tout, l'Affaire des Poisons à trouvé résolution, Antoine y participât-il vraiment? Se non è vero, è bene trovato... Si ce n'est pas vrai c'est bien trouvé, une fois encore l'auteur nous laisse le doute sur la véracité des faits retranscrit par cette confession d'Antoine Petitbois, Espion de la Couronne. Un très bon livre, meilleur que le premier tome.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum