Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis ?

52% 52% 
[ 13 ]
36% 36% 
[ 9 ]
8% 8% 
[ 2 ]
4% 4% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 25

LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Invité le Sam 20 Nov 2010 - 14:18




Résumé

Leur heure venue, bien peu sont ceux qui peuvent échapper à la Mort. Et, parmi eux, plus rares encore, ceux qui réussissent à éveiller Sa curiosité. Liesel Meminger y est parvenue. Trois fois cette fillette a croisé la Mort et trois fois la Mort s'est arrêtée. Est - ce son destin d'orpheline dans l'Allemagne nazie qui lui a valu cet intérêt inhabituel ou bien sa force extraordinaire face aux événements ? A moins que ce ne soit son secret... Celui qui l'a aidée à survivre. Celui qui a même inspiré à la Mort ce si joli surnom : la Voleuse de livres...






Mon avis:
Dès le début j'ai trouvé ce roman déroutant autant par la forme du récit, qui est assez libre, mais aussi à cause de son narrateur : la mort. Le sujet abordé n'est pas facile non plus. Comment avoir une enfance normale quand on vie sous le régime de l'Allemagne nazie? Pourtant l'héroïne de ce roman ne s'en rend pas compte, elle est bien trop jeune. D'autres sujets graves et difficiles sont abordés tout au long du roman de façon subtile. Rare sont les passages, où pendant ma lecture, j'ai été directement confronté la guerre, celle qui opposait l'Allemagne aux Alliés mais aussi l'autre front qui opposait l'Allemagne à la Russie. Ces moments arrivent d'ailleurs quand Lesiel grandit et prend conscience d'éléments jusqu'alors trop compliqué pour son regard d'enfant.
Les personne qui croisent Liesel sont aussi attachants, chacun à leur façon et plus particulièrement trois hommes qui gravitent autours d'elle : Papa, Max et Rudy. Aussi sa mère adoptive, pas très subtile comme femme, mais dont on découvre au fils de la lecture le coeur en or et une autre femme un peu plus tard dans le récit.
La voleuse de livre est un roman que j'ai trouvé très touchant, par les sujets qui y sont abordés, leurs forces mais aussi la délicatesse des mots employés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Karine le Sam 20 Nov 2010 - 14:31

C'est un livre jeunesse tu es sure ?

_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 37
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Invité le Sam 20 Nov 2010 - 14:35

Il est classé dans les rayons ado/jeune-adulte dans les librairies, mais je pense qu'il peut aussi être mis dans Historique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Karine le Sam 20 Nov 2010 - 14:39

Ok je déplace Wink

_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 37
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Invité le Dim 20 Fév 2011 - 15:54

C'est en lisant bon nombre d'avis positifs sur ce roman, dans les médias et sur vos blogs, que j'ai décidé de lire ce roman ; Je peux vous dire une chose, c'est que ce roman est un bijou, une merveille.

Liesel rencontrera trois la mort. La première c'est quand sa mère, la confie avec son frère à une famille vivant dans une banlieu de Munich, à Molching. Son frère cadet décèdera dans le train les emmenant vers leur nouvelle vie. Lors des funérailles de son frère, Liesel trouvera un livre, qu'elle gardera précieusement. Liesel se retrouve donc seule, rue Himmel dans la famille Huberman. Rosa et Hans deviennent donc ses parents adoptifs. Elle vivra la Seconde Guerre Mondiale avec eux, son meilleur ami Rudy et Max, le jeune juif que sa famille adoptive cache dans leur cave. C'est avec Papa (Hans) que Liesel partagera le plus de chose : il lui apprendra à lire, développera son amour des livres, qu'elle vole. Elle deviendra même un élément important pour les habitants de la rue Himmel quand, lors des bombardements, elle leur fera la lecture.

Cette histoire nous est racontée par la mort, elle-même. Si au début ce fait ma un petit peu perturbé (je n'avais pas lu la quatrième de couverture et je ne comprenais pas, au début, qui était le narrateur), la voix de la mort devient essentielle et apporte, à mon avis, beaucoup au roman. Et au final, je me suis vraiment attachée à la mort (c'est fou non ? ). Le fait que ce soit la mort la narratrice nous laisse prendre du recul et ainsi, l'on arrive à mieux saisir toute l'horreur, la stupidité de la guerre.
J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur que j'ai trouvé délicate et sensible. Je me suis vraiment immergée dans l'histoire, à tel point, que j'ai dévoré ce roman en quelques jours.
J'ai été sous le charme de la relation Liesel-Hans & Liesel-Max. Ils m'ont ému, m'ont fait vibrer. Je me suis vraiment attachée à eux. Les quitter fut difficile, comme si je perdais une partie de moi. Les différents personnages sont brillament construit, attachant. Bien que ce roman soit sombre, difficile, il n'empêche qu'à plusieurs moments j'ai souris, voir ris. Ce livre en fait, c'est la vie ! C'est un roman tout en finesse, qui a mon avis saura ravir les petits (parfait pour leur faire comprendre l'horreur de la guerre) et les grands. Un roman inoubliable et tout en finesse. A lire d'urgence !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Mivava le Dim 20 Fév 2011 - 15:59

Il faut à tout prix que je lise ce roman Very Happy
avatar
Mivava
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 21
Messages : 801
Date d'inscription : 13/02/2011
Localisation Région parisienne

http://mivava.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Invité le Dim 20 Fév 2011 - 16:10

En effet, il le faut ! Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Invité le Dim 20 Fév 2011 - 16:54

Oh oui Mivava ! C'est un très beau livre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Invité le Lun 30 Mai 2011 - 19:19

Je ne vais pas être très originale en disant que j'ai adoré ce livre. J'ai eu du mal à m'intégré dans l'ouvrage de par la narration. (si vous êtes comme moi cramponnez vous vous ne le regretterez pas !)
La mort est une narratrice intéressante car elle est omnisciente et objective ce qui nous permet de tout savoir de l'histoire.
J'ai été très émue et ai souvent eu les larmes aux yeux. J'ai été très étonnée de voir qu'il s'agit d'un livre jeunesse. J'ai tout particulièrement aimé les illustrations et petits plaisirs simples savourés par ces opprimés.
La puissance des mots est très bien relatée ici.
C'est un vrai moment de vie avec le bien, le mal, la vie, la mort, l'amour, la haine …

Ma Note (ai-je vraiment besoin de la préciser?) 5/5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Kitoune le Mer 3 Aoû 2011 - 15:10

Entre 1939 et 1944, la Mort est très sollicitée. Le jour où elle emporte un petit garçon de 6 ans, elle remarque Liesel Meminger, sa sœur. Celle-ci ramasse un livre égaré par le fossoyeur lors de l'enterrement de son frère. Ce livre, c'est « le manuel du fossoyeur ». La Mort raconte l'histoire de cette fillette, une Allemande abandonnée par sa mère pour la protéger car son père était communiste. Liesel est recueillie par un couple qui la traite comme leur propre fille. Grâce à son père d'adoption, elle apprend à lire, se prend de passion pour la lecture et pour l'objet livre qu'elle vole parfois pour combler sa curiosité et son ennui.

Ce livre est magnifique. Le point de vue de la Mort est intéressant car l'auteur la montre comme victime, elle aussi, de la folie meurtrière des hommes. Ici, elle est peinte comme une travailleuse acharnée, emportant les âmes au fur et à mesure qu'elles s'échappent de leur enveloppe charnelle. En aucun cas, elle ne tue elle-même.

Le personnage de Liesel est aussi très touchant, elle survit grâce aux livres. Elle va même, pendant les bombardements, lire à voix haute dans l'abri de fortune dans laquelle elle se terre avec ses voisins et sa famille d'adoption en attendant la fin de l'alerte. Sa lecture est apaisante pour ses compagnons et pour elle-même.

Un autre personnage attachant de ce beau roman est celui du meilleur ami de Liesel connu dans la petite ville pour avoir jouer à imiter Jesse Owens, ce coureur des JO de Berlin de 1933 qui avait gagné une médaille d'or refusée par Hitler.

Ma note est sans surprise : 5/5


Dernière édition par Kitoune le Lun 28 Nov 2011 - 19:23, édité 1 fois
avatar
Kitoune
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 40
Messages : 460
Date d'inscription : 03/07/2011
Localisation Lyon

http://christine-lecture.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par angelebb le Dim 20 Nov 2011 - 13:54

Deux mots de l'histoire

La mort, narratrice de ce roman, s'attarde à raconter la vie de Liesel Memimger pendant le seconde Guerre Mondiale, dans une Allemagne baignée par le nazisme.

Mon avis

Cela faisait un moment que ce livre était dans ma PAL. Puis, finalement, constatant qu'il reçoit beaucoup de critiques positives, je me suis décidée à en proposer la lecture commune via Livraddict.

Je ressort épuisée par la lecture de ce livre et en ayant un avis en demi teinte.
J'ai mis beaucoup de temps à le lire, avec une impression de ne pas avancer. Certes c'est un petit pavé, mais également l'écriture de ce roman en est pour quelque chose, il y a beaucoup de longueurs, pas beaucoup d'actions "percutantes"!
Je ne peux pas pour autant dire que ce fut un roman qui m'a déplu, au vue de l'histoire en elle-même et des différents personnages, personne ne peut être insensible tant cette période fut une horreur!

La vie de Liesel est racontée avec son flot de quotidien!
Malgré cela, elle est adoucie par cette petite fille Allemande, qui ne comprend pas très bien cette haine envers le peuple Juif, qui ne comprend pas très bien cette guerre de part son pays et de part le monde.
Malgré son passé tragique qui la hante et ses temps difficiles, sa vie se déroule avec les copains, les jeux, les vols (de nourritures et de livres) pour pouvoir subvenir à sa faim à ses pulsions et surtout l'apprentissage de la lecture et de l'écriture!
Ils ont une place importante au sein du roman, tant ceux-ci vont être des plus précieux pour Liesel, lui faisant passer des moments complices avec son père "nourricier", lui permettant de s'évader au milieu de ce chaos!

Il y eu énormement d'émotions à travers ce roman!
Je me suis attachée extrémement vite à Liesel, Hans, Rudy (son meilleur ami) et également à Rosa (sa mère nourricière qui est difficilement supportable pourtant) !
La fin est touchante, très bien écrite et très triste!

C'est dommage que ce soit écrit de cette manière car je ne suis, malgré tous les bons ingrédients(personnages attachants et histoire tragique) , pas particulièrement rentrée dans l'histoire!
Il n'y a pas de suspense car la Mort (la narratrice) nous dévoile des éléments du final au début du roman, les actions sont trop peu nombreuses et beaucoup trop de longueurs à mon goût!!!

Extraits
p.10
" Une petite présentation s'impose.
Un début.
J'allais manquer à tous mes devoir.
Je pourrais me présenter dans les règles, mais ce n'est pas vraiment nécessaire. Vous ferez bien assez tôt ma connaissance, en fonction d'un certain nombre de paramètres. disons simplement qu'à un moment donné, je ma pencherai sur vous, avec bienveillance. Votre âme reposera entre mes bras. Une couleur sera penchée sur mon épaule. Je vous emporterai avec douceur.
A cet instant, vous serz étendu (je trouve rarement les gens debout)."
p.315
"Quelques petites vérités
Je n'ai pas de faux, ni de faucille.
Je ne porte une robe noire à capuche que lorsqu'il fait froid.
Et je n'ai pas cette tête de squelette que vous semblez prendre plaisir à m'attribuer. vous voulez savoir à quoi je ressemble vraiment? Je vais vous aider.
Allez vous chercher un miroir pendant que je poursuis."

Mon ressenti 7/10


Dernière édition par angelebb le Jeu 24 Nov 2011 - 11:07, édité 1 fois
avatar
angelebb
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 36
Messages : 250
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation PACA

http://angelebb.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Gr3nouille2010 le Mar 22 Nov 2011 - 0:38

J'aurai dû ne pas aimer ce livre, simplement parce qu'il parle de la guerre & comme c'est un sujet auquel je n'accroche pas particulièrement.. Néanmoins, la façon dont les choses ont l'air de se dérouler (en lisant la quatrième de couverture), est intrigante. La Mort comme narratrice ? J'avais envie d'essayer. Je ne suis pas déçue mais je ne suis pas totalement conquise non plus..

Liesel Meminger se voit placée dans une famille d'accueil peu de temps après la mort de son petit frère. Ils devaient y être placés tous les deux mais la vie en a décidé autrement. Ce sera la première fois que Liesel croisera la Mort. Ce sera la première fois aussi qu'elle volera un livre. Elle croisera ensuite la Mort deux autres fois. D'autres livres seront volés.. Mais entre tout ça, Liesel continue sa vie d'enfant, d'adolescente. Sa mère nourricière n'est pas vraiment la mère qu'on rêverait d'avoir. Mais son père nourricier va lui donner du rêve : il va lui apprendre à lire. Lui apprendre à vivre malgré la guerre qui éclate. Malgré les injustices qui se préparent. La famille Hubermann n'est pas comme toutes les autres, Hans & Rosa ne suivent pas le "mouvement". Lorsqu'un Juif, Max, débarque chez eux pour se protéger, la vie de la petite famille & surtout de Liesel, très jeune à l'époque, se voit bien chamboulée..

Je ne sais pas trop quoi en penser.. D'abord, quand j'ai commencé à lire, j'ai beaucoup aimé cette façon originale de tout présenter : la Mort qui raconte les choses & sa façon de les raconter. Mais l'histoire est devenue vite répétitive je trouve ; Liesel joue au foot dans la rue, se bat, vole, lis.. Pendant la moitié du roman au moins. Je me suis demandée quand allait se passer vraiment quelque chose, je n'arrivais plus à y trouver de l'intérêt. Puis arrive Max & là, même si le quotidien de la fillette ne change pas beaucoup, on ressent bien le poids de ce lourd secret sur ses épaules & j'ai vraiment commencé à aimer à partir de là. On la sent évoluer au fil des pages, grandir, même si c'est un peu long à se mettre en place.
Autre point que je n'ai pas aimé : les passages dans le futur. À tout moment, la Mort nous raconte un petit bout du futur, de ce qu'il va se passer puis revient dans le présent. Au bout d'un moment, j'ai perdu le fil du temps & j'ai eu beaucoup de mal à mettre un âge sur la Liesel du présent..
Mais j'ai continué à lire parce que je me doutais que le dernier chapitre serait le meilleur.. Là, j'ai vraiment apprécié toute l'histoire. Liesel n'en est que plus touchante..

Inutile de préciser que j'ai adoré Liesel, je pense. Enfin au début, ce n'était pas vraiment ça. Elle n'avait rien de spécial. Mais ce dernier chapitre est tellement fort que Liesel elle-même en est bouleversante.
Rosa aussi je l'ai bien aimé. Elle a beau être dure, elle a un coeur énorme & nous le prouve bien à plusieurs reprises..
Hans est un père formidable, irremplaçable.. Il a toujours su prendre soin de Liesel, même quand il la connaissait à peine.

Un autre point que je n'avais pas envie de négliger & qui ne concerne vraiment que mon point de vue. Je ne connais rien à la guerre, aux nazis, à Hitler.. Pour la simple & bonne raison que je ne faisais vraiment rien en classe.. Avec le recule, j'en ai honte mais à l'époque ça ne m'intéressait absolument pas. Mais grâce à ce livre, j'ai été poussé par la curiosité de savoir ce qu'il s'était passé pendant la période Hitler. Parce que les mots sont forts dans ce livre, les sentiments aussi, rien n'est écrit au hasard. Me voilà moins inculte maintenant ! Une bonne chose de faite.. Même si je ne comprends pas comment les gens peuvent être aussi fous.. Mais ça, c'est un autre débat je pense !

Bon après, l'allemand & moi, ça fait dix ! Donc les mots écrits en allemand ont été très dur pour moi à supporter.. Je n'apprécie pas cette langue, j'ai eu beaucoup de mal à lire les mots (sûrement mal prononcés qui plus est) & ça m'a gâché un peu le plaisir de lire. Mais c'est pareil, ça ne concerne vraiment que moi !
J'ai lu un livre que je n'aurai pas lu d'habitude, malgré tout, la fin m'a beaucoup ému, alors tout ne peux pas forcément me plaire..

Extraits :
"Les mots. Pourquoi fallait-il qu'ils existent ? Sans eux, il n'y aurait rien de tout cela. Sans les mots, le Führer ne serait rien. Il n'y aurait pas de prisonniers boitillants. Il n'y aurait pas besoin de consolation et de subterfuges pour les réconforter.
À quoi bon des mots ?"

"Elle ne lui dit pas adieu. Elle en était incapable. Au bout de quelques minutes, elle parvint enfin à s'arracher à lui. Je m'étonnerai toujours de ce dont les humains sont capables, même quand les larmes les aveuglent et qu'en titubant et en toussant ils continuent à avancer, à chercher, et à trouver."
avatar
Gr3nouille2010
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 28
Messages : 999
Date d'inscription : 25/06/2011
Localisation Franche-Comté (25)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Mère au foyer + lecture & ciné

http://uneenviedelivres.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Maliae le Mer 7 Mar 2012 - 16:13

Mon avis : Ce livre raconte l’histoire de la Voleuse de livres, cette histoire est racontée par la mort elle-même. Le mode d’écriture est plutôt originale et pour le moins sympathique (en tout cas moi j’ai bien aimé). Tout se passe durant la guerre 39-45 et du côté Allemand (comme quoi les Allemands n’étaient pas aussi heureux de cette guerre qu’on pourrait le croire). Le livre est parsemé de cynisme, d’ironie, de choses qui m’ont beaucoup fait rire, mais j’ai chialé comme une madeleine à la fin. Bref, il avait tout pour me plaire, sauf le fait bien sûr qu’il parle de la guerre. J’aime pas du tout ce sujet et en général je fuis ces livres comme la peste, mais bon voilà, la Voleuse de livres avait pleins de bons commentaires et comme il était à la médiathèque de ma soeur je me suis dis : pourquoi pas?
Et bien non. Ce n’est juste pas passé, pas seulement la guerre, mais tout le livre. Je l’ai trouvé longuet, à la fin j’en avais ras le bol j’avais réellement envie que ça se termine et je tournais non pas les pages par plaisir mais pour en voir le bout. Y a certaines choses que j’ai appréciés, les personnages notemment, mais j’ai trouvé que c’était d’une lenteuuuur, certes sans doute que chaque détail à son importance, mais moi j’en pouvais plus et j’étais bien contente quand je l’ai ENFIN terminé.
Pourtant Liesel était sympathique, Hans, Max et Rosa vraiment bien traité, et Rudy je l’ai absolument adoré. Mais bon, tant pis, je n’ai pas été bercé par ce livre comme d’autres, je n’ai pas accroché, ça arrive.
Ah ! Et les nombreux “spoils” fait par la mort elle-même sur ce qu’il va se passer m’ont énormément agacé, j’avais l’impression que cela ralentissait le récit plus qu’autre chose.
Cependant, malgré mon avis plutôt mitigé, je pense qu’il faut essayer de le lire car il y a quand même eut pas mal d’avis positifs dessus.

Ma note : 3/5
avatar
Maliae
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 31
Messages : 964
Date d'inscription : 31/12/2011

http://jetulis.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Michou le Mer 14 Mar 2012 - 15:48

Mon avis:
Ce livre était depuis très longtemps dans ma wish list. Je l'y avais mis sans même savoir grand chose à l'histoire, je voulais le lire à cause du titre (ben ouais, je suis une fille, je fais ce que je veux et comme je veux), et après avoir lu le sous titre "Quand la mort vous raconte une histoire, vous avez tout intérêt à l'écouter" je n'avais clairement plus le choix !

Je n'avais jamais lu de roman comme celui-ci. Le style de la narration est incroyablement bien trouvé, et le ton est parfait. On aurait pu vite tomber dans de l'ultra dramatique, mais ce n'est pas le cas. Quelques touches d'humour viennent habilement alléger l'atmosphère de ce récit.

C'est donc la Mort qui nous raconte une histoire. Ce personnage que l'auteur a construit est en fin de compte le plus humain de tous. Cette Mort aime les vivants et elle les traite avec douceur, tendresse et compassion. Ce métier qu'elle fait à contre coeur la déstabilise et la rend souvent malheureuse. Elle s'attache à certaines âmes, à certains vivants, comme la petite Liesel qu'elle va rencontrer à plusieurs reprises et dont elle va suivre l'histoire.

Ce roman, c'est une histoire de vie et de mort, d'amour et de haine.
De vie, car malgré tous les coups durs, les obstacles insurmontables, la vie prend le dessus. Max, ce jeune juif que la famille adoptive de Liesel va cacher, n'attendait plus rien de la vie que sa mort, et pourtant...

Une histoire de mort, et toutes ces conséquences qu'elle peut avoir sur la vie quand on perd un proche, et qui peut finalement apporter le commencement d'autre chose. Liesel se découvrira Voleuse de livres suite à la mort de son petit frère...

Une histoire d'amour, car dans les pires moments de la vie, alors qu'on n'attendait plus rien, il est là, une petite lueur, un petit espoir au bout de ce sombre tunnel. Liesel rencontrera l'amour paternel grâce à son "Papa" adoptif, la personne qu'elle aimera le plus au monde et qui changera sa vie...

Une histoire de haine, de colère, d'incompréhension, avec une envie de détruire, de se révolter. Max s'imaginera en train de combattre Hitler pendant des matchs de boxe, et Rudy lui, partira un jour pour le tuer...

Une histoire forte donc, et touchante, qui nous emporte dans la vie d'une famille allemande sous le régime de l'Allemagne nazie.

Cependant, il y a un gros point négatif: la Mort, lors de son récit, nous fait de gros spoiler sans arrêt ! Ainsi, on sait qui va mourir et quand... Ça m'a vraiment gênée dans ma lecture, car j'étais tant attachée aux personnages que sachant cela, je ne voulais tout simplement plus continuer.

Mais j'ai pris mon courage à deux mains (et un paquet de mouchoirs) et je suis sortie de cette lecture le coeur meurtri et en même temps, rempli d'amour. Les personnages m'ont touchée, m'ont émue, m'ont bouleversée.

Je repense à Max, si désolé et honteux d'être ce fardeau, ce danger constant pour la famille adoptive de Liesel. Je repense à Rudy, meilleur ami et amoureux de Liesel, qui aura attendu toute sa vie pour finalement avoir ce baiser qu'il voulait tant. Je repense aussi à Papa, cet homme brave et courageux qui se révoltera contre l'injustice au risque de sa propre vie, qui donnera tout ce qu'il a, même s'il n'a rien, par simple générosité de coeur.

Ce livre restera longtemps avec moi, vous savez, comme un vieil ami auquel vous pensez parfois, avec nostalgie...
C'est un roman bouleversant, vous l'aurez compris, mais qui vous donnera parfois de façon totalement inattendue, un tendre sourire.

Ma note : 4.5/5
avatar
Michou
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 39
Messages : 1049
Date d'inscription : 31/01/2012
Localisation Quelque part dans ma tête...

http://michelebeckstudio.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Invité le Jeu 10 Mai 2012 - 19:00

Après un début un peu déconcertant, je me suis laissée embarquée pour plus de 500 pages d'une lecture très intéressante malgré la misère, le désespoir et la désolation qui sont décrits tout au long de l'ouvrage.
J'ai bien aimé l'histoire de cette enfant qui au-delà des drames que la vie lui inflige durant ces années de guerre, n'a de cesse d'apprendre. Des passages dans ce livre sont vraiment difficiles : de la Pologne à l'Afrique en passant par la Russie, on ne voit que les tas immenses que les morts empilés les uns sur les autres forment, l'air y est irrespirable. Et puis il y a la Mort que se fraie un chemin à travers toute cette désolation, en surface elle paraît imperturbable, impassible, mais en dessous défaite, déconcertée, déboussolée par tant de morts. La vision des juifs prisonniers traversant les rues est presque insoutenable, l'étoile de David plaquée sur leur chemise pour qu'ils n'oublient pas leur malheur, ils sont traités comme du bétail par ces soldats Allemands dont certains étaient très jeunes et avaient le Führer dans les yeux. Ces groupes de juifs marchaient certains les yeux baissés pour ne pas voir les gens sur les trottoirs, la faim dévorant leur visage déformés par la souffrance, d'autres atterrés regardaient ceux qui étaient venus assister à leur humiliation au prélude de la mort, et les soldats, sans aucune pitié, leur criaient d'aller plus vite et de cesser de gémir.
Le style n'est pas particulièrement recherché, il est même très simple, mais le choix du narrateur, la Mort, est très original. La Mort qui parle comme une personne, se dépeint avec beaucoup d'humour, éprouvant des remords et parfois une certaine lassitude sur son incessante quête d'âmes.
C'est un livre qui nous montre au travers des mots que rien n'est absolument noir ou blanc, que la lutte peut être salutaire et que les héros sont souvent des gens ordinaires.
Ce qui m'a bien plu également ce sont les alinéas en gras pour appuyer une pensée, décrire un personnage, donner une information.
En terminant cette histoire je réalise que j'ai vu un certain nombre de films et lu un grand nombre de livres sur la Seconde Guerre Mondiale écrits par différents auteurs, et, à chaque fois, je découvre quelque chose de nouveau pour moi. Chaque film, chaque livre raconte une histoire différente, dans des pays différents, mais généralement tous ces récits sont remplis d'émotions et d'horreurs, ils ne peuvent pas laisser indifférents. La misère, les déchirements, les privations, le désespoir, la désolation, la mort y sont toujours présents, mais ces témoignages sont la mémoire et nous font penser que plus jamais, non plus jamais, ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Awalie le Jeu 10 Mai 2012 - 20:24

Dans ma PAL depuis Noël ce livre là... Oups
Mais je le lirai un jour ! hihi !
avatar
Awalie
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 37
Messages : 903
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation Nantes
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : J'adore m'évader du quotidien par l'imaginaire : Romans, BD, Films, jeux... Tout y passe !^^

http://boite-a-evasion.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par klar_abelle le Mar 1 Jan 2013 - 23:54

J'avoue, ce livre a été mon coup de coeur de l'année 2012.
Déjà, la mort qui me raconte une histoire ça m'accroche, et une histoire sur une jeune fille passionnée de livre, cela ne pouvait que m'intéresser...bon après comme pour Michou, le contexte historique ne me faisait pas particulièrement envie (avec un papa passionné par cette période historique, les guerres mondiales j'en ai un peu soupé alors....) et pourtant.

Contrairement à Salhad je n'ai pas trouvé le style de l'auteur "lourdaud". Au contraire, j'ai trouvé le style narratif assez juste, parfois empreint de légèreté, parfois à l'inverse d'une profonde gravité...la seule petite chose qui m'a fait tiquer c'est que la narratrice étant la mort, on retrouve régulièrement le terme papa et maman dans le texte, ce qui amène une légère confusion dans la narration (ces termes étant plus de l'ordre de l'affect de Liesel que de la neutralité de la mort)

La mort a été bouleversé par sa rencontre avec cette petite voleuse de livres, tant qu'elle a décidé de nous en faire partager un petit morceau de vie. C'est ainsi que le lecteur se retrouve à partager quatre années de la vie de Liesel Meminger. Mais ce ne sont pas quatre années banales dans une vie banale...il s'agit de quatre années de guerre, en pleine Allemagne nazie.

Pour s'évader de son quotidien, Liesel va apprivoiser la lecture et les livres tant et si bien qu'elle finira même par partager ses moments de lectures lors des bombardements détournant ainsi l'attention de ses voisins de ce qui se passe à l'extérieur de leurs cachettes.
De plus, ce livre nous apporte un point de vue un peu différent de l'Allemagne durant cette guerre dévastatrice, il est malheureusement trop vrai qu'on a tous un peu tendance à oublier qu'en Allemagne, ils n'étaient pas tous des nazis, et qu'ils ont eux aussi été des victimes de cette guerre.

J'ai vraiment apprécié ce roman de M. Zusak car il m'a fait ressentir toute une palette d'émotions différentes : j'ai ri, pleuré...j'ai demandé aux personnages de ne pas faire telle ou telle chose et j'ai regretté que la mort stoppe sa narration...
Alors pour moi la note de ce livre est de 5/5
avatar
klar_abelle
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 38
Messages : 321
Date d'inscription : 28/07/2012
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Educatrice de jeunes enfants

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par caco le Lun 8 Avr 2013 - 11:01

Je viens de finir ce livre et franchement j'ai adorée.
C'est l'histoire d'une petite fille dans l’Allemagne de la 2nd guerre mondiale mais raconter pas la mort.
On se prends vite à la façon dont c'est écrit et l’histoire est bouleversante pleins de sentiments se mélange pour faire qu'on a pas envie de fermer ce livre.
C'est une autre vision de l'Allemagne pendant ce conflit et ce genocide.

A lire

Ma note 5/5
avatar
caco
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 40
Messages : 67
Date d'inscription : 31/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par La gosse le Mer 10 Avr 2013 - 15:20

Ce livre était dans ma wish-list depuis longtemps et j'ai eu le plaisir de le recevoir dans le cadre du Swap Saint Valentin !

J'avoue que le résumé de la quatrième de couverture ne m'avait pas du tout fait imaginer ce genre de récit. J'avais plutôt été séduite par le titre et la couverture que je trouve magnifique.
D'habitude je ne suis pas fan des récits qui se passe pendant la guerre car quand je lis je cherche à être emportée et à m'évader de la vie et de ses tracas. Alors les livres qui se passent pendant la guerre , c'est souvent fantastique mais triste car la guerre c'est forcément moche.

Mais là j'ai été captivée et je n'ai pas pu m 'arrêter de lire. L'histoire est racontée par La Mort elle même. Mais ce n'est pas La mort comme on l'imagine avec sa grande faux qui emporte des âmes à tour de bras et qui y prend du plaisir. Ici , elle nous en parle comme d'un travail qui ne la laisse pas insensible quand elle rencontre des belles âmes et qui est blasée et submergée de « boulot » en ces temps de guerre. Elle fait même preuve de touches d'humour par moment.

Nous suivons donc le Destin de Liesel une petite fille que La Mort va croiser trois fois ( ce qui est assez rare d’où le récit).
Au début de roman , Liesel est accompagnée par sa maman pour qu'ils soient placés en famille d'accueil avec son petit frère. Lors du voyage, son frère meurt. La Mort rencontre Liesel pour la première fois. Elle est fascinée par cette petite fille qui "vole" son premier livre tombé de la poche du fossoyeur.

La suite du livre est consacrée à la nouvelle vie de Liesel dans sa famille d'accueil dans un petit village en Allemagne en plein nazisme. Nous découvrons ce que pouvait être à la vie en ce temps là entre vrais nazis, gens qui adhèrent au parti juste pour espérer survivre à la guerre et protéger leurs familles, gens simples qui essaient de sauver des juifs. Nous partageons les joies, les peines, les horreurs de la guerre , la privation et la pauvreté de cette famille et de ce village.

Malgré le fait que Liesel est en famille d'accueil elle ne seras pas spécialement malheureuse . Sa mère d'adoption est une marâtre bourrue mais cache un bon fond. J'ai été particulièrement touchée par la belle histoire d'amour entre Liesel et son père adoptif qui va lui apprendre à lire ( malgré qu'il ne soit pas très instruit lui même) et par la relation que Liesel va tissée avec Max, jeune juif que sa famille cache).

Ce qui m'a un peu gênée au début est plus dans la forme : dans chaque chapitre La Mort fait des « spoils » (comme des annonces de sous parties dans les chapitres). Certes cela enlève du suspens au récit mais on a tout de même envie de lire pour savoir comment les événements se produisent.

Bref ce Livre fut pour moi un vrai coup de cœur. J'en suis sortie bouleversée ce qui est très rare pour moi .


Ma note 5/5.
avatar
La gosse
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 38
Messages : 1253
Date d'inscription : 13/06/2012
Localisation Miribel

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par zebuline le Mer 10 Avr 2013 - 18:42

J'ai ce livre dans ma PAL depuis super longtemps ^^ mais à lire tous ces avis je pense bientôt le faire sortir !
avatar
zebuline
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 30
Messages : 178
Date d'inscription : 03/04/2013

http://lesetageresdezebuline.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par anne59 le Ven 7 Juin 2013 - 11:55

Un livre magnifique!!! La Mort raconte et se révèle être une narratrice hors paire. Elle utilise les retours en arrière et les anticipations pour mieux nous tenir en haleine. Les personnages sont bouleversants d'humanité alors qu'ils vivent au coeur de l'inhumanité. Max, Hans, Liesel, Rosa, Rudy...on referme le livre, mais on ne peut les oublier. J'ai de plus appris beaucoup sur le quotidien des allemands dans l'Allemagne nazie.
Un véritable coup de coeur !
coeur
avatar
anne59
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 43
Messages : 464
Date d'inscription : 16/04/2012
Localisation Nord de la France
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Enseignante/ lecture, couture, animaux

http://lelivreheuredereves.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Karine le Mar 4 Fév 2014 - 14:37

Lecture Commune Traditionnelle - Février 2014





Questionnaire de la LC (non obligatoire)


1° Qu'est ce qui vous a conduit à acheter ce livre ?
2° Quelle édition avez-vous lu et qu'avez vous pensé de la couverture ?
3° Quel a été votre première impression dès les premières pages ?
4° Cette impression s'est elle confirmé par la suite ou bien a t'elle changé ?
5° Est-ce-que le langage utilisé ainsi que le style d'écriture vous ont plu ? Oui ? Non ? et pourquoi ?
6° Connaissiez vous déjà cet auteur ?
7° Qu'avez vous pensé des personnages ?
8° Quel est votre personnage préféré dans ce livre ? pourquoi ?
9° Celui que vous avez détesté ? pourquoi ?
10° Imaginiez-vous une fin différente ? Si oui, laquelle ?
11° Relirez-vous un titre de cet auteur ?
12° Votre avis est il positif ou négatif ? pourquoi (en quelques mots seulement)

A adapter selon les livres :

13° Comptez vous lire la suite ?
14° Comptez vous regarder l'adaptation ciné de ce livre ?

_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 37
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Karine le Mer 5 Fév 2014 - 18:09

Bande annonce Wink


_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 37
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par anne59 le Jeu 6 Fév 2014 - 17:39

J'ai vraiment envie de voir le film, j'ai tellement aimé le livre!!!!
avatar
anne59
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 43
Messages : 464
Date d'inscription : 16/04/2012
Localisation Nord de la France
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Enseignante/ lecture, couture, animaux

http://lelivreheuredereves.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Walkyrie le Jeu 6 Fév 2014 - 20:40

Il est dans ma wish celui là, c'est vrai qu'il a l'air très sympa !
avatar
Walkyrie
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 34
Messages : 580
Date d'inscription : 05/02/2014
Localisation Sud Clermont Ferrand
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ingénieure

http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Anthea le Jeu 6 Fév 2014 - 21:23

Je viens de le finir et j'en suis toute chamboulée. Quand j'ai lu la quatrième de couverture je me suis dis "ok la mort qui raconte ça pourrais être intéressant mais la période de la seconde guerre mondiale bof bof pas sur d'accrocher" (étant alsacienne pour une partie de ma famille cette période est un peu tabou). Comme c'est l'une des lectures communes,Je me suis lancée. Résultat, je l'ai lu en 3 jours. A la dernière page, j'ai finis en larme, c'est une histoire qui à l'air tellement réel et touchante. Plus d'une fois j'ai eu envie de sauter dans le livre.
avatar
Anthea
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 40
Messages : 80
Date d'inscription : 25/01/2014
Localisation Strasbourg
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Livrophage

http://escapadesenlecture.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Yunali le Sam 8 Fév 2014 - 18:10


Mon avis:
J’ai lu ce livre il y a près de deux mois maintenant. D’une chose à l’autre je n’avais pas encore rédigé mon avis.
Tellement de monde a encensé ce livre et son histoire, que j’appréhendais déjà un peu la lecture et d’être déçue. Alors la lecture m’a plu… mais je n’ai pas été jusqu’au coup de cœur.

La narration est par contre très originale, puisqu’on a le point de vue de la Mort, de la Grande Faucheuse sur ce qu’elle fait. Elle présente cela d’une manière très humaine j’ai envie de dire, même si son travail est de prendre les âmes des gens lorsqu’ils meurent…
La Mort va particulièrement s’attacher à notre « Voleuse de Livres », une certaine Liesel, qui a été recueillie par Rosa et Hans Hubermann après avoir été abandonnée par sa mère ; et ce dans une période les plus dures et troublées de notre Histoire, au cœur de l’Allemagne nazie.

A mon sens c’est le choix du narrateur, ou plutôt de la narratrice, qui fait la force de ce livre, et qui a sûrement fait son succès.
La Mort peut se permettre des observations sur nous, simples humains, qui seraient peut-être plus difficiles à faire passer si le narrateur était lui-même un homme ou une femme.

On suit le parcours et la vie de Liesel dans une Allemagne où les Juifs ne sont pas les bienvenus, loin de là, et où les conditions de vie ne sont pas vraiment roses pour les Allemands de l’époque.
En tant que français on aurait peut-être du mal à compatir avec eux, mais pourtant on ne peut pas reprocher à la population civile lambda ce que l’on peut reprocher à leurs dirigeants. De ce point de vue c’est déjà très intéressant de remettre les choses à leur place et de faire comprendre à ceux qui vont à l’école que les cours d’Histoire ne racontent pas forcément tout.

J’ai bien aimé le personnage de Liesel. D’ailleurs, je me demande comment on pourrait ne pas l’aimer.
C’est une petite fille que la vie n’épargne pas, ni la Mort d’ailleurs, mais c’est une petite fille pleine de ressources et de volonté qui semble avoir beaucoup de force en elle.
Le « couple » qu’elle forme avec son meilleur ami Rudy est tout simplement magnifique. Rudy a un rêve : devenir Jesse Owens, un athlète noir américain, héros du sprint… Une telle idée dans l’Allemagne nazie semble impensable… mais pourtant ce jeune garçon l’a fait germer dans sa tête ! C’est quelque chose d’inouï !
Et quand arrive Max, je dois dire que c’est vraiment un personnage très fort. On sent qu’il porte beaucoup d’émotions en lui. C’est vraiment le personnage que j’ai préféré dans le livre.
Au départ j’étais un peu réservée sur les personnages de Rosa et Hans… Ils semblaient être bourrus, ne pas trop faire cas de Liesel… mais pas du tout ! J’ai été très surprise par eux, dans le bon sens du terme, et j’ai adoré la relation qui s’est construite entre Liesel et Hans.

Dans ce livre beaucoup de sujets sensibles sont abordés, mais l’on se rend aussi compte qu’il y a des moments de bonheur qui peuvent arriver, parfois quand on ne s’y attend pas, et qu’il faut savoir les vivre à fond et en profiter.

Pour en revenir à ce que je disais au début, je n’ai pas pu aller jusqu’au coup de cœur. Je dois l’avouer durant ma lecture j’ai été un peu gênée par certaines longueurs… J’ai vraiment trouvé qu’il y avait des répétitions, les choses auraient pu avancer parfois un peu plus vite mais bon… Je suis peut-être une des rares à avoir ressenti cela.
Et j’ai aussi manqué d’émotions lors de la disparition de certains personnages. Du coup j’ai trouvé qu’il y avait comme un déséquilibre entre les émotions que l’on peut avoir au cours de la lecture : il y en a parfois trop, parfois pas assez…
Ça n’enlève en rien l’intérêt de l’histoire, et le livre se lit vraiment très bien.

Ma note: 3.75 /5 Very Happy
avatar
Yunali
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 1598
Date d'inscription : 03/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par CELINE78 le Jeu 20 Fév 2014 - 0:23

Livre totalement bouleversant....je n'étais pas sûre d'accrocher en lisant le résumé qui en était fait en quatrième de couverture et pourtant je n'ai pas vu les 600 pages passer, j'en aurai même bien lu un peu plus tellement les personnages étaient attachants. Malgré le sujet dramatique, j'ai trouvé les personnages de ce livre remplis d'optimisme....
J'ai adoré.

Ma note : 4,5/5

CELINE78
Plume de coton
Plume de coton

Féminin Age : 44
Messages : 15
Date d'inscription : 17/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Karine le Jeu 20 Fév 2014 - 10:34

Ce livre vous tente ?
Commande via Amazon en cliquant ci-dessous
(-5% + livraison gratuite pour vous mais +5% pour Club de Lecture !)

ou




(si la couverture ne s'affiche pas, veuillez réactualiser la page)

_________________
avatar
Karine
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM
ADMIN & FONDATRICE DU FORUM

Féminin Age : 37
Messages : 18826
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation 2B (Haute-Corse)
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : ADMIN du Forum

http://aimerlire.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Niobee le Ven 21 Fév 2014 - 22:08

Un gros coup de coeur pour ma part, et je remercie chaudement la personne qui l'a proposé en lecture commune !

J'ai eu un petit temps d'adaptation au début du livre (une dizaine de pages), avec notamment la façon singulière dont la Mort annonce les thèmes au début de chaque chapitre. Mais après, on est lancé.  Comme le dit la Mort elle-même, le suspense n'est pas son but, donc certains évènements sont annoncés longtemps avant qu'ils ne se déroulent, mais ils sont parfois annoncés de façon abrupte, au détour d'une phrase ou des sous-entendus.

Au niveau des personnages, gros coup de coeur pour Liesel, mais surtout pour ses parents. On s'attache beaucoup à cette petite famille, Rosa nous fait doucement sourire, avec un extérieur abrupt mais aussi un coeur énorme. Hans est également attachant et sympathique, notamment dans sa façon de prendre des risques pour les Juifs (les défilés de Juifs en sont la preuve, c'était le seul à agir). Ils sont tous représentatifs de la population en Allemagne pendant la deuxième guerre mondiale, et personnellement, je ne lis pas beaucoup de romans de cette époque qui ont en plus le point de vue des Allemands (et non celui des Juifs).

En tout cas, heureusement que je n'étais pas toute seule quand j'ai lu la fin, car j'aurais facilement fondu en larmes (oui tant que ça !). La fin est juste magnifique.

Et en plus, c'était vraiment original d'avoir le point de vue de la Mort, ça change ! Elle écrit bien la Mort ! Joli style, très fluide, avec de jolies parenthèses.

L'autre livre de l'auteur, The Messenger, me fait de l'oeil !
avatar
Niobee
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 30
Messages : 776
Date d'inscription : 11/06/2013
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Assistante d'éducation / Cinéma / Séries / Lecture

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Sherryn le Mer 26 Fév 2014 - 9:00

Je suis en train de le lire et je dois que je suis vraiment très impressionnée par la poésie, la délicatesse et l'angle narratif de cet ouvrage : le découpage et le fait que le narrateur soit la mort, ce qui donne des phrases particulièrement uniques et touchantes. C'est un véritable ouvrage de littérature, et pas juste un roman. J'ai un peu de peine avec le sujet par contre, vu que j'aime pas trop les romans réalistes et que le thème de la guerre mondiale me saoûle un peu, mais c'est tellement bien écrit que je continue la lecture avec grand plaisir. Certes il n'y a pas énormément d'action, mais je trouve que cela est largement compensé par le fait que les chapitres soient courts et changent souvent de sujet, il y a toujours une chose différente à découvrir.

Et puis il est bien classé en jeunesse (je l'ai lu en Pocket Jeunesse) mais je le ferais clairement pas lire à moins de 15 ans, c'est loin d'être une lecture facile :o
avatar
Sherryn
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 31
Messages : 820
Date d'inscription : 20/10/2010
Localisation Suisse
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Adepte de la Plume

http://sherryn.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par seshat le Mer 26 Fév 2014 - 10:52

Bonjour,

Je viens de récupérer le livre à la médiathèque. Je n'ai lu qu'une dizaine de pages, j'adore le style, la mort est une narratrice surprenante, je trouve son style très... agréable  Rolling Eyes 
j'ai hâte de retrouver le livre ce soir !!!
avatar
seshat
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 42
Messages : 466
Date d'inscription : 31/07/2013
Localisation FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Taveera le Mar 4 Mar 2014 - 11:21

Merci pour cette découverte. un très bon moment passé.

Voilà ma chronique:
http://assisesurmonboutdecanape.blogspot.fr/2014/03/la-voleuse-de-livres-de-markus-zusak.html
avatar
Taveera
Spécialiste SCIENCE FICTION & ROMANS HISTORIQUES
Spécialiste SCIENCE FICTION & ROMANS HISTORIQUES

Féminin Age : 31
Messages : 434
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation Brive-la-gaillarde
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Guide touristique

http://assisesurmonboutdecanape.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Jane Grey le Mar 4 Mar 2014 - 17:23

J'entends parler de ce livre à peu près partout et je suppose que c'est parce-que le film va sortir MAIS je ne me suis pas laissée tenter (non non !) je n'ai PAS visionné la bande annonce NI lu la quatrième de couverture pour vraiment être plongée dans l'univers. Mais rien que le titre m'amène à me poser des questions, je dois l'avouer... Je me laisserai sûrement tenter par ce livre prochainement, d'autant plus qu'il fait le tour de la blogosphère en ce moment !
avatar
Jane Grey
INFOGRAPHISTE & Spécialiste SERIES TV
INFOGRAPHISTE & Spécialiste SERIES TV

Féminin Age : 21
Messages : 501
Date d'inscription : 29/04/2013
Localisation Toulouse
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : étudiante en philosophie

http://awordnation.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par PrettyDarkInk le Sam 8 Mar 2014 - 17:45

J'ai mis du temps à terminer ce livre (3 semaines). Pourtant j'ai beaucoup aimé, mais il devait manquer je ne sais quoi pour en faire une lecture addictive.

Déjà, le fait que le narrateur soit la mort elle-même est une idée plutôt originale, et qui m'a plutôt bien plu. J'ai adoré les personnages, je les ai trouvé attachants pour la plupart, même Rosa, même si elle a une manière assez particulière de montrer son affection. J'ai également trouvé que les relations entre les personnages étaient touchantes, notamment celle entre Liesel et Hans. En général, je n'aime pas trop les livres sur les guerres, mais je me suis tout de même laissée tenter par celui-là, et je ne le regrette pas. J'ai également beaucoup aimé le style de l'auteur, certaines descriptions étaient simplement superbes !
Les dernières pages m'ont vraiment tenue en haleine, ça faisait longtemps qu'émotionnellement je n'avais pas été autant prise, j'en avais une boule dans la gorge. Du coup, juste après cette lecture, j'ai été incapable de m'attaquer à autre chose dans l'immédiat.
Donc ce livre n'est pas un coup de cœur pour moi, mais c'est une très bonne lecture, et si je n'avais pas eu autant de difficultés à le poursuivre, il aurait peut-être pu en être un.

Questionnaire
1° Qu'est ce qui vous a conduit à acheter ce livre ?
J'en avais entendu un peu parler à cause de l'adaptation. Du coup, pour la LC je me suis dit "pourquoi pas ?".

2° Quelle édition avez-vous lu et qu'avez vous pensé de la couverture ?
J'ai lu l'édition POCKET, je crois que c'est une couverture récente --> http://extranet.editis.com/it-yonixweb/IMAGES/POC/P3/9782266175968.jpg
Je la trouve plutôt jolie. Je pensais avoir une couverture en noir en blanc, mais j'aime bien celle-là.

3° Quel a été votre première impression dès les premières pages ?
J'ai trouvé original le fait que la narratrice soit la mort. Donc ça m'inspirait bien.

4° Cette impression s'est-elle confirmée par la suite ou bien a-t-elle changé ?
J'ai aimé le reste de ma lecture, mais je n'ai pas été prise au point de vouloir tout le temps le lire.

5° Est-ce-que le langage utilisé ainsi que le style d'écriture vous ont plu ? Oui ? Non ? et pourquoi ?
J'ai beaucoup aimé le style.

6° Connaissiez vous déjà cet auteur ?
Non.

7° Qu'avez vous pensé des personnages ?
Je les ai tous beaucoup aimé, je me suis attachée à Liesel, Hans, Max et Rudy en particulier.

8° Quel est votre personnage préféré dans ce livre ? Pourquoi ?
J'ai tellement adoré les personnages cités avant que je suis incapable de choisir.

9° Celui que vous avez détesté ? Pourquoi ?
Les soldats.

10° Imaginiez-vous une fin différente ? Si oui, laquelle ?
Je m'attendais pas vraiment à une fin comme ça. Je l'avais vue en partie venir (bon en même temps, la mort nous annonce certaines choses en avance). Du coup, je croyais que ça allait carrément se finir totalement mal pour tout le monde.

11° Relirez-vous un titre de cet auteur ?
Peut-être, au cours d'une autre LC.

12° Votre avis est il positif ou négatif ? pourquoi (en quelques mots seulement)
Positif, même si j'aurais aimé pouvoir être mieux embarquée.

A adapter selon les livres :

13° Comptez vous lire la suite ?
/

14° Comptez vous regarder l'adaptation ciné de ce livre ?
Oui totalement !

Note : 4/5

_________________
avatar
PrettyDarkInk
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 23
Messages : 1276
Date d'inscription : 06/09/2013
Localisation Poudlard
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Etudiante

http://lamagiedespages.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par cookies72 le Jeu 13 Mar 2014 - 5:45

Un très beau livre que j'avais très envie de découvrir vu le grand succès auprès de mes copinettes! Et je ne suis pas déçue. Comment l'être quand la narratrice de cette histoire est la Mort elle-même? Bluffant, touchant, émouvant, déroutant. On retrouve Liesel cette petite fille qui se retrouve adoptée dans une famille pendant la guerre. Une famille aimante malgré tout. Hans est un coeur débordant d'amour tandis que Rosa, malgré son air se révélera pleine d'amour également. Liesel rencontre donc notre narratrice, la Mort, dans le train, lorsque celle-ci va venir prendre son petit frère. Que dire de plus si ce n'est que c'est une terrible entrée dans l'histoire non? On va également découvrir cette guerre et tout ce qui en découlera. Liesel est bien courageuse face à toutes ces épreuves. Elle rencontrera Max et Rudy qui seront deux personnages clé pour elle. J'admire toutes ces personnes qui ont vécu ces horreurs et qui ont su garder l'espoir! Un magnifique livre et dont j'ai envie de voir la version cinématographique afin de découvrir comment cela est transposé en image.
avatar
cookies72
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 46
Messages : 278
Date d'inscription : 07/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par cassis69 le Jeu 13 Mar 2014 - 10:15

1° Qu'est ce qui vous a conduit à acheter ce livre ?

Une lecture commune ( merci encore aux copinautes de faire decouvrir des bijoux! )

2° Quelle édition avez-vous lu et qu'avez vous pensé de la couverture ?

J ai lu sur ma liseuse donc pas de couverture, mais tres souvent, j ai vu l affiche du film

3° Quel a été votre première impression dès les premières pages ?

Comme beaucoup d entres vous, j ai été assez surprise d avoir comme narratrice La Mort. J ai mis un petit moment a m adapter, mais après j y ai pris goût, et j ai découvert une mort.... touchante

4° Cette impression s'est elle confirmé par la suite ou bien a t'elle changé ?

Je suis tout de suite rentrée dans les personnages par contre, dans l ecriture, le cadre

5° Est-ce-que le langage utilisé ainsi que le style d'écriture vous ont plu ? Oui ? Non ? et pourquoi ?

L ecriture est assez facile a lire, très agreable, je me suis pas trop perdue ^^ , c est accessible a tous

6° Connaissiez vous déjà cet auteur ?

Non pas du tout

7° Qu'avez vous pensé des personnages ?

Ils sont tous differents dans leur manière d être mais ils sont tous genereux, touchants, sensibles a leur façon

8° Quel est votre personnage préféré dans ce livre ? pourquoi ?

Liesel est un personnage fort c est sur mais j ai eu 2 coups de coeurs : Rudy, car la aussi trop mignon d attendre un inespéré bisous de la part de sa "copine" et Hans, le père de Liesel, avec son rôle de papa aimant.....

9° Celui que vous avez détesté ? pourquoi ?

Hitler ?? ?....

10° Imaginiez-vous une fin différente ? Si oui, laquelle ?

Non pas du tout ( roh la la j ai pleuré...... c rare dans mes lectures)

11° Relirez-vous un titre de cet auteur ?

Oui pourquoi pas mais je n ai pas fait de recherche sur cet auteur

12° Votre avis est il positif ou négatif ? pourquoi (en quelques mots seulement)

Malgré un livre long a lire ( enfin pour moi) j ai a chaque partie accrochée. Jai adoré me plonger dans cette période de l histoire. J avais peur tout de même d etre encore dans les même idees et puis finalement l auteur se concentre plus sur les relations entre personnages

13. Comptez vous regarder l'adaptation ciné de ce livre ?

Pas pour l instant, j ai pas envie de repleurer ^^

Note : 4, 25/5
avatar
cassis69
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 36
Messages : 80
Date d'inscription : 24/10/2013
Localisation Nouméa
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : lecture, sport, mes loulous, cuisinr

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par seshat le Sam 15 Mar 2014 - 9:48

@ cassis coucou :
je ne suis qu'à la moitié du livre (fichtre quel pavé !!), mais mes impressions sont assez proches des tiennes,
par contre, j'espère bien ne pas pleurer à la fin !!!! No No No 

 :drapeau: 
avatar
seshat
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 42
Messages : 466
Date d'inscription : 31/07/2013
Localisation FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Netsuya78 le Ven 4 Avr 2014 - 9:14

Je me suis procurée ce roman au Salon du Livre 2013 et c'est seulement aujourd'hui, alors que le SDL 2014 vient à peine de se terminer, que j'ai décidé de le sortir de ma PAL. A cela, plusieurs raisons : la sortie du film il y a de cela un mois environ, et une vraie curiosité à l'idée de lire un roman dont la narratrice serait la Mort en personne. Depuis un an, j'ai été happée par de nombreuses lectures, mais il était temps que ce livre soit lu. Lorsque est venue la dernière page, je me suis dit : c'est un coup de coeur! Les émotions m'ont submergées sur la fin et j'étais totalement subjugée.

Avec deux jours de recul, je suis un peu plus critique car moins dans l'intensité du moment. La certitude est que j'ai passé un excellent moment emrunt d'émotion, en compagnie de la Mort (étrange n'est-ce pas?), mais que parfois malgré tout, je l'ai trouvé un peu ennuyeuse. Cela ne vient en rien entacher mon profond sentiment d'avoir lu un livre excellent, mais il y un un petit mais...

Toute l'originalité du livre repose sur le fait que Markus Zusak n'a pas choisi n'importe qui pour nous raconter l'histoire de la petite Liesel Mminger. L'auteur s'est mis dans la peau, si l'on puit dire, de la Mort elle-même. Cela aurait pu rendre cette histoire très glauque, et pourtant, nous sommes loin de l'idée que le commun des mortels se fait souvent de la Mort. Je l'ai trouvé très humaine cette Mort finalement. Soucieuse de prendre soin des âmes qu'elle vient cueillir. Et puis elle rencontre par hasard Liesel en venant prendre l'âme de son petit frère.

Ainsi, la Mort nous raconte qu'elle a rencontré plusieurs fois Liesel au cours de son enfance. On se doute des occasions qui l'ont conduite à revoir la jeune fille... Alors comment connait-elle toute sa vie? Car Lisel l'a écrit bien sûr...

Là aussi, Markus Zusak verse dans l'originalité. Car la Mort nous dévoile presque toute l'histoire avant qu'elle n'est lieu. Nous savons d'avance quel sort sera réservé au personnages. Etrange non? Et bien cela tient au fait que la Mort n'est pas fan du suspens, des surprises. Elle préfère mille fois plus découvrir comment les évènements se sont enchaînés pour que les choses en arrivent à telle ou telle issue. Du coup, cela peut donner une impression qu'il ne se passe rien même si cela n'est pas entièrement vrai car en réalité de nombreux évènements se déroulent sous nos yeux. Certains sont explicités et d'autres non. La montée du nazisme est par exemple très subtilement décrite.

"La voleuse de livres" se déroule au cours de la Seconde Guerre Mondiale. Le contexte historique me touche particulièrement et l'émotion qui se dégage de cette époque est retranscrite à merveille par l'auteur. J'ai été véritablement émue par Max, le juif caché à la cave dont on découvre l'histoire illustrée. La sensibilité, l'humanité et la bonté sont décrites au beau milieu d'une guerre où l'horreur absolue s'est produite.

L'univers est gris, triste et affamé, mais malgré cela les personnages sont hauts en couleur. Les parents nourriciers de Liesel, Hans et Rosa sont des modèles de bonté d'âme. J'aime tout particulièrement Rosa qui sous ses airs de femme bourrue au langage charretier, cache au fond d'elle, un coeur énorme. Quant à Hans, c'est un père doté d'une patience tranquille qui apprendra à lire à Liesel chaque nuit. Et il y a aussi Rudy, celui qui rêve d'embrasse Liesel et qui est son meilleur ami. En bref, des personnages si attachants que j'ai versé une petite larmes pour chacun....

Car ce roman c'est aussi l'histoire de l'apprivoisement des mots par une petite fille. Liesel aime lire et pas n'importe quoi. Ses livres ont une histoire. Elle vole le premier un peu malgré elle, et puis elle y prend goût doucement, en découvrant le plaisir de la lecture.

Ce roman est atypique. Le style d'écriture est assez particulier et la forme elle-même sort des sentiers battus. Il y a des chapitres et des sous chapitres qui sont énoncés comme les scènes d'une pièce de théâtre. Et puis il y a les petits apartés de la Mort, qui nous explique certains mots, nous dit que tel personnage connaîtra une triste fin...Etc. J'ai été un peu déroutée au début, me demandant si j'allais parvenir à m'habituer à ce type de récit, et puis finalement j'y ai pris goût. La Mort et Liesel savent manier les mots avec tendresse et lucidité.

Pour conclure, je dirai que "La voleuse de livres" est un ovni littéraire et je rejoins le fait que ce roman peut être lu par des adultes et des adolescents. J'ai hâte de voir le film afin de voir ce que le 7ème Art a pu faire de cette oeuvre.


En savoir plus : http://vanou-vous-livre.webnode.fr/news/la-voleuse-de-livres-/
avatar
Netsuya78
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 31
Messages : 564
Date d'inscription : 22/08/2012
Localisation Yvelines

http://books-and-girls.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par seshat le Mer 9 Avr 2014 - 20:07

1° Qu'est ce qui vous a conduit à acheter ce livre ?
Je l'ai emprunté à la bibliothèque pour la lecture commune du club.

2° Quelle édition avez-vous lu et qu'avez vous pensé de la couverture ?
L'édition Pocket jeunesse :
http://www.histoiredenlire.com/images/livres/voleuse-livres.jpg
J'avoue que je n'aime pas trop – une silhouette, la neige et des gouttes de sang -, je préfère  l'affiche du film.

3° Quel a été votre première impression dès les premières pages ?
J'ai tout de suite aimé le livre même si c'est un peu désarçonnant de se voir conter une histoire par la mort elle-même !! J'étais un peu perdue pendant la lecture du prologue.

4° Cette impression s'est elle confirmé par la suite ou bien a t'elle changé ?
Non par la suite, c'est plus facile de suivre l'histoire et la mort est une narratrice assez fascinante  !!

5° Est-ce-que le langage utilisé ainsi que le style d'écriture vous ont plu ? Oui ? Non ? et pourquoi ?
Oui beaucoup !! Le procédé narratif est original et parfaitement maîtrisé : la mise en page avec les encarts/annonces explicatifs, le déroulé non chronologique et surtout le choix de narrateur : laisser la parole à la mort est très audacieux mais au final c'est très réussi.
En fait elle est une narratrice très ''agréable'' « Je n'ai rien de violent. Ni de méchant. Je suis un résultat. » Si elle recueille les âmes sans jamais rechigner , elle ne trouve pas moins son travail harassant en temps de guerre et est «  défaite, déconcertée, déboussolée » par la capacité d'autodestruction de l'Homme. « Je suis hantée par les humains. » avoue-t-elle. Ne cherchant pas à établir de suspense, elle fait parfois des annonces, dévoile des événements futurs, pour ne développer et y consacrer un chapitre que plus tard. Le lecteur navigue ainsi dans le temps et c'est le seul point qui m'a parfois dérangée dans le récit. La chronologie des faits n'est pas toujours évidente.

6° Connaissiez vous déjà cet auteur ?
Non

7° Qu'avez vous pensé des personnages ?
Tous très bien construits et émouvants.
J'ai adoré le personnage de Liesel et j'ai trouvé particulièrement attachant Rudy et sa perpétuelle quête d'un bisou. Celui de Max est bouleversant :son histoire personnelle bien sûr, mais aussi son livre pour Liesel et cette façon de vouloir s'effacer et disparaître sans cesse. Oui, il est poignant ce fragile juif, transi de froid dans sa cave, si désolé d'être un fardeau, un danger pour la famille Hubermann et qui aimerait tant être transparent, tout en voulant vivre ! Et enfin Hans, le père, aimant, juste, un homme profondément bon et courageux.
En réalité ce que j'ai le plus aimé ce sont les relations entre les personnages : Liesel et son père, Liesel et Rudy, Liesel et Max. L'auteur transmet toutes ces émotions avec justesse et force.

8° Quel est votre personnage préféré dans ce livre ? Pourquoi ?
La voleuse, une sacrée gamine, courageuse et aimante. Je trouve aussi émouvant son rapport aux livres, sa soif d'apprendre, sa curiosité, sa découverte du pouvoir des mots...

9° Celui que vous avez détesté ? Pourquoi ?
Disons celui que j'ai le moins aimé (pas détesté) : La mère, perso je n'ai jamais réussi à la cerner.

10° Imaginiez-vous une fin différente ? Si oui, laquelle ?
Bien sûr, j'aurais aimé moins de morts ! Mais avec la mort comme narratrice, il ne fallait sans doute pas s'attendre à autre chose. Le dernier chapitre est particulièrement difficile à lire, c'est une fin horrible, d'une rare intensité. Le genre de clap final qui vous prend aux tripes, avec les larmes au bord des yeux.

11° Relirez-vous un titre de cet auteur ?
Oui oui !! Ses personnages et son écriture m'ont bluffée !!

12° Votre avis est il positif ou négatif ? pourquoi (en quelques mots seulement)
Un vrai coup de cœur, merci au club de lecture et à Celines d'avoir proposé ce livre !!!!
L'écriture est originale, déroutante parfois ; l'histoire est émouvante, plutôt triste même si quelques passages sont amusants. L'auteur décrit très bien l'Allemagne nazie, les privations et les injustices de la guerre, les bombardements, l'horreur et la folie de l’antisémitisme... En arrivant aux dernières pages, je n'avais aucune envie de quitter les personnages, en particulier Liesel : « Tu me donnes un baiser, Saumensch ? »

13° Comptez vous regarder l'adaptation ciné de ce livre ?
Dès qu'il est disponible en DVD !!

Ma note : 5/5
avatar
seshat
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 42
Messages : 466
Date d'inscription : 31/07/2013
Localisation FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Distact le Mar 1 Juil 2014 - 10:36

1° Qu'est ce qui vous a conduit à acheter ce livre ? Je ne l'ai pas acheté mais emprunté à la bibliothèque suite à la proposition du club en tant que Lecture commune, je l'ai eu un peu tard mais ça ne fait rien j'étais très curieuse de le lire
2° Quelle édition avez-vous lu et qu'avez vous pensé de la couverture ? j'ai lu la OH éditions et j'aime beaucoup la couverture qui montre une fillette allongée sur le sol en train de lire un gros bouquin, cette image étant en noir et blanc, et une paire de rideau orangée s'ouvrant sur cette image. Je trouve cette couverture très parlante et qui résume assez bien ce qui se passe dans ce livre
3° Quel a été votre première impression dès les premières pages ? Dès le début j'ai été bouleversé par l'histoire et les personnages qui m'ont tout de suite plus.
4° Cette impression s'est elle confirmé par la suite ou bien a t'elle changé ? Cette impression s'est renforcée et la suite à été à la hauteur de mes attentes
5° Est-ce-que le langage utilisé ainsi que le style d'écriture vous ont plu ? Oui ? Non ? et pourquoi ? j'ai trouvé très original d'avoir la mort comme narratrice, elle était suffisamment extérieure au drame et en même temps on sent son intérêt pour cette histoire et sa compassion pour les êtres humains. J'aimerais vraiment que la mort soit comme cette narratrice, comme une tendresse enveloppée de couleur.
6° Connaissiez vous déjà cet auteur ? Non pas du tout
7° Qu'avez vous pensé des personnages ? Les personnages sont touchants et attendrissants
8° Quel est votre personnage préféré dans ce livre ? pourquoi ? Liesel, bien sûr, qu'on sent très perdue au début et qui reprend le dessus grâce à son papa adoptif, son copain Rudy aussi qui est vraiment comme un gamin de son âge avec ses diableries mais aussi sa capacité à lutter contre les injustices, Hans le papa de Liesel qu'on imagine si bien avec toute sa tendresse et sa gentillesse, Rosa la Maman que j'ai détesté au début car je la trouvais très dure mais par la suite on nous fait découvrir qu'elle cache un coeur d'or
9° Celui que vous avez détesté ? pourquoi ? Tous les fanatiques d'Hitler bien sûr et en même temps j'ai trouvé que la manière de les présenter dans l'histoire est très superficielle, comme pour ne pas les juger , juste raconter ce qu'ils sont et j'ai trouvé ça très juste, vu que c'est la mort qui raconte et qu'elle est là comme une spectatrice
10° Imaginiez-vous une fin différente ? Si oui, laquelle ? Non, car l'Histoire nous montre ce qu'il en a été
11° Relirez-vous un titre de cet auteur ?Oui, pourquoi pas?
12° Votre avis est il positif ou négatif ? pourquoi (en quelques mots seulement) Très positif, car même si cette histoire est dure à cause de  la guerre et des souvenirs qui nous reviennent de ce que l'on a appris sur tout ce qui s'est passé à cette époque , elles est  en même temps  pleine de tendresse et d'amour, de taches de couleurs dans un paysage en noir et blanc


Comptez vous regarder l'adaptation ciné de ce livre ? Oh oui et j'en ai très envie!
avatar
Distact
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 50
Messages : 2545
Date d'inscription : 20/05/2013
Localisation Auvergne
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Commerçante, et lectrice

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Littlepadfoot le Dim 3 Aoû 2014 - 13:40

J'étais très impatiente de découvrir ce livre et je n'ai pas été déçue.
Le point de vue de la mort est vraiment original et intéressant, surtout dans le contexte de la seconde guerre mondiale. On avait donc un point de vue omniscient, autant centré sur la vie de Lisbeth, mais on avait aussi des repères avec le déroulement de la guerre. Du coup il y avait beaucoup de références à la guerre et au parti nazi au pouvoir à l'époque, le côté historique était vraiment très bien respecté.
La mise en page était aussi très sympathique, avec les grandes parties et puis les petites "anecdotes" en gras de la mort.

Je me suis beaucoup attachée au personnage, tout d'abord à Lisbeth, que j'ai trouvé adorable et puis aussi son meilleur ami Rudy, que je trouvais très attachant.
Les trois figures parentales de Lisbeth le sont aussi tout autant. Il y a les parents adoptifs de Lisbeth, sa mère qui est dure mais juste et drôle, on apprend pleins d'insultes en allemand avec elle  Laughing Et puis il y a son père, qui lui apprend à lire, à aimer les livres, avec Max, le juif qu'ils cachent chez eux. Tous les deux ont une superbe relation avec Lisbeth par rapport à la lecture, l'écriture, la beauté des mots tout simplement.

La voleuse de livres m'a fait passé un bon moment, à chaque fois que je m'y remettais j'étais embarqué par l'ambiance et par l'écriture, même si ce n'est pas pour autant un coup de coeur, car le livre traîne parfois en longueurs, mais je pense que ça fait une part du charme en même temps, de raconter la petite vie des personnages.

Pour conclure, une très belle histoire, à la fois douce et dure, c'est un livre magnifiquement écrit et narré, mais à la fois très particulier



1° Qu'est ce qui vous a conduit à acheter ce livre ?
Je l'ai acheté car il me tentait beaucoup et je devais faire une présentation d'actualité en cours d'anglais renforcé, du coup j'ai parlé du livre et du film, donc je l'ai acheté pour le lire avant ^^

2° Quelle édition avez-vous lu et qu'avez vous pensé de la couverture ?
J'ai lu l'édition de chez PKJ en grand format avec l'affiche du film, et pour une fois ça ne m'a pas dérangé, car elle est très belle et correspond bien à Lisbeth et à l'ambiance du livre.

3° Quel a été votre première impression dès les premières pages ?
J'ai été assez charmé par le livre avec le point de vue de la mort, la mise en page, les personnages qu'on découvre au fur et à mesure et puis l'histoire bien sûr !

4° Cette impression s'est elle confirmé par la suite ou bien a t'elle changé ?
Non ça n'a pas changé, je n'étais pas non plus accro mais l'histoire m'a charmé et embarqué, c'est vraiment le mot.

5° Est-ce-que le langage utilisé ainsi que le style d'écriture vous ont plu ? Oui ? Non ? et pourquoi ?
Son écriture m'a plu et se lisait vraiment très bien, j'ai beaucoup aimé le style de l'auteur très simple et assez poétique par moment

6° Connaissiez vous déjà cet auteur ?
Non, je n'en avais pas vraiment entendu parlé.

7° Qu'avez vous pensé des personnages ?
Il y en avait en masse, un peu dur au début de retenir qui est qui, mais ça donnait bien l'effet d'une ville, donc c'était pas mal. J'ai beaucoup aimé la manière dont évolue les personnages, notamment les parents adoptifs de Lisbeth et puis elle-même, comment elle grandit et sa passion des livres qui se met en place, c'était très beau.

8° Quel est votre personnage préféré dans ce livre ? pourquoi ?
Lisbeth car je l'ai trouvé assez mature par rapport à son âge, sûrement grâce au livre et à cause du contexte historique et familial. Et puis je les trouvais adorable elle et Rudy.

9° Celui que vous avez détesté ? pourquoi ?
Il n'y a pas vraiment de personnages que j'ai réellement détesté...

10° Imaginiez-vous une fin différente ? Si oui, laquelle ?
Je ne pensais pas que la fin serait aussi tragique, j'ai complètement fondu tellement c'était émouvant, je pensais pas du tout à une telle fin...

11° Relirez-vous un titre de cet auteur ?
Oui, si j'en ai l'occasion je me laisserais tenter.

12° Votre avis est il positif ou négatif ? pourquoi (en quelques mots seulement)
Positif, c'est une histoire qui m'a passionnée, autant pour le côté historique, que pour l'amour des livres et pour la magnifique écriture.

14° Comptez vous regarder l'adaptation ciné de ce livre ?
Oui, l'adaptation me tente beaucoup, elle a l'air très fidèle au livre en plus, ce qui est encore mieux ! Dès que je peux et que j'y pense, je la regarde :3

4,5/5
avatar
Littlepadfoot
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 21
Messages : 2087
Date d'inscription : 26/02/2013
Localisation Nantes
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Etudiante en Lettres Modernes et lectrice à temps plein

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par mcchipie le Jeu 27 Nov 2014 - 14:25

Mon avis :

Souffle coupé! Le contexte est originale. Pour une fois, cela se passe dans une rue allemande, au coeur même de l'allemagne nazie, pendant la seconde guerre mondiale. Pour une fois, les allemands ne sont pas diabolisés! Cependant leur image prend un bon coup! Dans cette Allemagne égratignée par le règne du Fuhrer, vit Liesel, fille confiée par sa mère à une famille quelconque. Rosa lave et repasse du linge pour les riches du coin, lui, Hans, est artisan peintre et accordéoniste le soir venu.

Liesel va devoir combattre ses démons, apprendre à lire, apprendre à aimer la lecture, voler des livres, jouer au foot et donner des raclées quand ce sera le moment.

Tous ces moments du roman sont "beaux", sont "parfois tristes", mais surtout nous oppressent. Car la mort, narratrice du roman, fait monter le suspense comme dans un de ces films au cinéma. On imagine aisément un fond sonore nous happer avec passion dans l'histoire, nous angoisser.

La fin du livre m'a mis les larmes aux yeux.

Ce roman est un des meilleurs que j'ai jamais lu!

Note : 5/5
CITATIONS :
Les flammes orange saluèrent la foule tandis qu'elles dévoraient le papier et les caractères d'imprimerie. Les mots en feu étaient arrachés à leurs phrases.
Les humains aiment bien le spectacle d'une petite destruction, me semble-t-il. Ils commencent par les châteaux de sable et les châteaux de cartes et ils vont de plus en plus loin. Ils sont particulièrement doués pour ça.
Pour souffrir, tous les lieux se valent.
Ce jour-là, en partant, Liesel parvint, non sans mal, à dire quelque chose. Traduction : elle se débattit avec trois mots immenses, qu'elle porta sur l'épaule avant de laisser tomber ce fardeau maladroit aux pieds d'Usa Hermann. Ils glissèrent sur le côté au moment où elle ne pouvait plus supporter leur poids. Ils restèrent sur le sol, énormes, éloquents et malhabiles.

TROIS MOTS IMMENSES
JE SUIS DÉSOLÉE
Lorsque les prisonniers arrivèrent, le bruit de leurs pas palpita sur le revêtement de la chaussée. Dans leurs crânes affamés, leurs yeux étaient immenses. Et la crasse. Ils étaient dans une gangue de crasse. Les mains des soldats les poussaient et ils titubaient en une brève accélération forcée avant de reprendre lentement leur marche sous-alimentée.
"LE DERNIER HUMAIN ÉTRANGER, PAGE 38
Cette rue de la ville était noire de monde, mais l'étranger
se sentait aussi seul que si elle avait été vide."
J'aurais aimé parler à la voleuse de livres de la violence et de la beauté, mais qu'aurais-je pu dire qu'elle ne sût déjà à ce sujet ? J'aurais aimé lui expliquer que je ne cesse de surestimer et de sous-estimer l'espèce humaine, et qu'il est rare que je l'estime tout simplement. J'aurais voulu lui demander comment la même chose pouvait être à la fois si laide et si magnifique, et ses mots et ses histoires si accablants et si étincelants.
avatar
mcchipie
Plume de satin
Plume de satin

Féminin Age : 41
Messages : 138
Date d'inscription : 14/10/2014
Localisation Avrillé

http://mcchipie.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Au fil des plumes le Ven 20 Fév 2015 - 11:29

Ce que j'en pense: Ma mère m'avait dit avoir beaucoup aimé ce livre et une amie à moi l'avait détesté, c'est donc intriguée que je me suis lancée dans cette lecture.
L'action se passe pendant la Seconde Guerre Mondiale. Liesel une jeune fille séparée de sa mère est "adoptée" par un couple. Le roman raconte son histoire. L'intrigue ne paraît pas à priori palpitante. Dès le début du roman, l'auteur nous explique ce qu'il va advenir de Liesel, comme de tous les autres personnages. Finalement, j'ai assisté impuissante à une fin annoncée dès les premières lignes. Alors, au départ, je pensais m'ennuyer mais pas du tout. l'histoire de Liesel se déroule lentement mais sûrement, suivant son bonhomme de chemin. Pendant le roman j'ai même quasiment oublié que je connaissais déjà la fin. Ce n'est donc pas l'intrigue de ce roman qui en fait sa force.
A mon sens, les personnages portent seuls l'histoire. On les suit pas à pas. Certains d'entre eux sont très attachants, d'autres très antipathiques. A aucun moment, les protagonistes ne sont vraiment décrits et pourtant, dans ma tête, ils paraissaient tellement réels. Je ne sais pas ce qui a fait tant écho chez moi, mais je me suis vraiment prise d'amour pour ces gens- là.
Au- delà, des personnages, il y aussi le style de l'auteur. Choisir de planter son intrigue en pleine Seconde Guerre Mondiale est délicat. Quel ton adopté? L'auteur a pris le parti d'une narration originale. C'est en fait la mort qui "écrit" le roman. Le choix est selon moi très judicieux car cette mort plane sans cesse au- dessus des protagonistes. Le style est finalement très simple mais j'ai senti un travail sur le choix des mots. Adoptant (suivant les situations) un ton grave ou un ton plus léger, c'est un véritable morceau de vie que livre Markus Zusak.
Enfin, ce livre a réveillé en moi énormément d'émotions. J'ai été angoissée, émue, j'ai souri, j'ai pleuré, j'ai eu peur pour les personnages. Je pense mettre un peu reconnue en Liesel, ce garçon manqué amoureuse des livres. Et puis, il y a ces scènes affreuses, ces défilés de juifs, ces déportations, ces violences au nom du nazisme... Sans le vouloir, je me suis laissée prendre dans le tourbillon de l'Histoire, assistant impuissante à ce dont est capable l'Homme... Tout cela à eu une douloureuse résonance et ce livre m'a particulièrement bouleversé car même si Liesel n'a pas existé en tant que tel, les évènements décrits eux ont eu lieu.
Bref: Un livre bouleversant.

pour plus d'avis: http://aufildesplumes.blogspot.fr
avatar
Au fil des plumes
Plume de laine
Plume de laine

Féminin Age : 33
Messages : 66
Date d'inscription : 03/03/2011
Localisation Hérault
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Professeur des écoles

http://aufildesplumes.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Invité le Mer 23 Sep 2015 - 4:03

Un livre parfait selon moi ! À la fois bouleversant, triste, cocasse... je manque de mots pour le décrire ! Un vrai chef-d'oeuvre ! Ceux qui sont intéressés par la Deuxième Guerre mondiale et par les livres seront charmés par ce livre ! Je le recommande à tous. Bonne lecture !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Tristana le Dim 29 Avr 2018 - 18:34

Ma note : 9/10.

Mon avis :
« La voleuse de livres » Markus Zusak.

J’ai découvert cette histoire grâce à l’adaptation cinématographique que j’avais littéralement adorée. Je me suis donc en toute logique jetée sur le roman. Comment faire autrement après tout ?

Une histoire bouleversante. Nous sommes transportée dans l’Allemagne nazie sans aucun souci. La plume de l’auteur nous y emmène littéralement sans aucun souci grâce à la description des lieux, des personnages et des événements. Nous sommes vraiment happé dans cette histoire sans aucun problème. Et nous n’avons pas vraiment envie de quitter l’histoire et cette lecture au fur et à mesure que nous avançons dans le livre, même si, je connaissais déjà le fin mot de l’histoire ayant vu le film avant.

J’ai tout de même adorée cette histoire car la plume de l’auteur est douce, débordante d’émotions. Les descriptions des lieux, des événements et des personnages nous paraissent tellement vraies que nous avons littéralement l’impression d’être vraiment dans ces lieux avec ces personnages. Nous pouvons presque sentir la fumée et les cheveux de plume de Max. C’est un petit bonheur que de pouvoir ressentir ce genre de choses lors de lecture.

Les larmes aux yeux à certains moments de l’histoire car il est tout simplement impossible de faire autrement. Les personnages sont attachants, l’histoire prend fil au vu d’un moment de l’histoire qui a réellement existé avec ces allemands, Hitler et ces juifs qui n’ont rien demandé à personne. Et cela nous fait aussi réfléchir.

Cette histoire est pour moi un coup de cœur. Les personnages attachants, l’histoire en soit est vraiment belle et fait réfléchir. La plume de l’auteur joue aussi beaucoup là-dedans. C’est un véritable plaisir de lecture avec pleins d’émotions qui nous assaillent. On ne peut passer à côté de cette histoire, de ces personnages et de cet auteur. Impossible.

Je conseil le livre ainsi que le film.
avatar
Tristana
Plume de soie
Plume de soie

Féminin Age : 24
Messages : 494
Date d'inscription : 14/05/2014
Localisation Pont-Audemer
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Photographie / Etudiante.

http://booksandhappiness.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA VOLEUSE DE LIVRES de Markus Zusak

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum