Club de Lecture
Club de Lecture c'est un forum pour discuter de nos lectures mais aussi :

- + de 10 000 Livres référencés
- 1 Lecture commune "Traditionnelle" bimestrielle
- 1 Lecture commune "Nouvelles Tendances" bimestrielle
- 1 Défi Lecture bimensuel
- des Challenges
- des Concours
- des Livres voyageurs
- des Braderies
- des Swaps
[...] et encore plein de surprises !

N'hésitez pas à venir nous rejoindre...

Bonne visite à tous !

BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis ?

BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia Vote_lcap33%BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia Vote_rcap 33% 
[ 1 ]
BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia Vote_lcap67%BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia Vote_rcap 67% 
[ 2 ]
BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia Vote_lcap0%BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia Vote_lcap0%BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia Vote_lcap0%BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia Empty BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia

Message par Grazou le Dim 30 Déc 2012 - 22:30

BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia Couv1611

Résumé

Leo est un adolescent de seize ans comme tant d’autres : il aime ses copains, le foot, les virées en scooter, et vit en symbiose parfaite avec son iPod.
Les heures de cours sont pour lui une torture, et les professeurs constituent « une espèce protégée qui, on l’espère, s’éteindra définitivement ». Ainsi, lorsque se présente un nouveau remplaçant d’histoire et de philo, il n'en attend rien de bon. Mais le jeune professeur est différent : une lumière brille dans ses yeux quand il explique, quand il incite les élèves à vivre intensément, à poursuivre un rêve. Leo sent en lui la force d’un lion, mais il a un ennemi effrayant : le blanc.
Le blanc, c’est l’absence ; dans sa vie, tout ce qui concerne la privation et la perte est blanc. Le rouge, en revanche, est la couleur de l’amour, de la passion, du sang. Les cheveux de Beatrice sont roux. Oui, car Leo a un rêve qui se nomme Beatrice, même si elle l’ignore encore. Leo a aussi une réalité, plus proche et, comme toutes les présences proches, difficile à distinguer : son amie Silvia. Leo découvre que Beatrice est malade et que sa maladie est en rapport avec ce blanc qui l’effraie tant.
Il lui faudra creuser en lui, saigner et renaître pour comprendre que les rêves ne peuvent pas mourir et trouver le courage de croire en quelque chose de plus grand
Grazou
Grazou
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 1804
Date d'inscription : 09/08/2010
Localisation Denain
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Collaboratrice Comptable et Audit

http://thecoffeebook.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia Empty Re: BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia

Message par Grazou le Mar 1 Jan 2013 - 15:58

Mon avis

Voilà une lecture très touchante et poétique. La quête de Léo vers l'amour, vers ses rêves ou comment voir la lumière à travers le brouillard de l'adolescence.

Léo est un gamin plutôt ordinaire : pas spécialement mauvais élève, qui aime le foot, faire des paris stupides avec ses amis, ses parents et ses profs l'agacent, ... Bref un ado ordinaire, mais voilà, 2 choses vont bouleverser la vie de Léo: Béatrice, la fille qu'il aime mais qui est malade et Le Rêveur, un prof remplacant qui va encourager Léo à poursuivre ses rêves.

Une écriture magnifique tout en poésie et avec beaucoup de couleur : chaque couleur correspond à un sentiment , le blanc pour le vide, la solitude, le rouge pour la passion, la vie , l'amour, le bleu pour l'amitié, ... Cette histoire est narrée par Léo dont l'année de seconde va vraiment tout changer pour lui. Il va grandir à travers les étapes qu'il va devoir traverser.

J'ai beaucoup aimé. Certains passages étaient plutôt prévisibles, mais la belle plume de l'auteur gomme ce petit défaut.J'ai même écrasé une larme.

Ma note: 4/5 Un auteur à découvrir !

Citations:

"L'amour ne sert pas à être heureux, mais à nous montrer que nous sommes capables de supporter le chagrin"

"L'amour, c'est ça aussi, se faire de la place ensemble là ou il n'y en a pas"
Grazou
Grazou
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 1804
Date d'inscription : 09/08/2010
Localisation Denain
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Collaboratrice Comptable et Audit

http://thecoffeebook.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia Empty Re: BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia

Message par Salsera15 le Mar 1 Jan 2013 - 20:53

Je le note!
Salsera15
Salsera15
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 30
Messages : 701
Date d'inscription : 23/06/2011
Localisation St-Jérôme
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : Étudiante en communication

http://salsera15.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia Empty Re: BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia

Message par Netsuya78 le Ven 25 Jan 2013 - 16:47

dans ma PAL, lecture prochaine Smile
Netsuya78
Netsuya78
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 564
Date d'inscription : 22/08/2012
Localisation Yvelines

http://books-and-girls.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia Empty Re: BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia

Message par Mylou le Sam 2 Fév 2013 - 8:17

Époustouflant. Voilà.
L'histoire est racontée par Leo, un ado comme tous les autres.
Le remplaçant arrive à peine, qu'il le prend en grippe, pour lui c'est qu'un minable. Bah ouais, un mec qui remplace des profs c'est quand même pourrave comme vie hein.
Leo est secrètement fou amoureux de Beatrice. Elle est belle et envoûtante, il en est obsédé.
Il est jeune, timide et rebelle, il n'ose pas avouer ses sentiments. Il n'y a que sa meilleure amie, Silvia, qui est au courant. Et qui l'aide, même ! Un numéro de téléphone, une lettre, etc etc.

Un jour, Beatrice tombe malade et s'absente des cours. Leo est désespéré et se bouge le cul pour essayer de lui parler.
La maladie de Beatrice et le prof de philo rapprochent ces deux adolescents.
Petit à petit, Leo change de comportement. Il a toujours les mêmes passions, les mêmes occupations, mais sa façon de vivre évolue, grâces à son prof.

Leo est un ado hyper intelligent, c'est vraiment quelqu'un de bien. Et ce livre est une merveille.
Cette histoire d'amour, la vie, le drame, le malheur. Tout ça mêlé à l'adolescence. Juste parfait.
Ce livre est d'une tristesse bon sang ! J'ai adoré, vraiment. C’était totalement beau. Une merveilleuse histoire d'amour, de vie, et de rêves à poursuivre.

ma note : 5/5
Mylou
Mylou
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 37
Messages : 961
Date d'inscription : 24/09/2011
Localisation Avignon
Emploi/Loisirs Emploi/Loisirs : multi-taches / photo-lecture

http://leslivresdemylou.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia Empty Re: BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia

Message par louanne49 le Sam 2 Fév 2013 - 8:26

Je le mets dans ma wish list !!
louanne49
louanne49
Plume de velours
Plume de velours

Féminin Age : 32
Messages : 305
Date d'inscription : 22/01/2013
Localisation Angers (49)

Revenir en haut Aller en bas

BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia Empty Re: BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia

Message par Netsuya78 le Lun 4 Mar 2013 - 10:47

Et voilà je viens de terminer ce roman. Je ne savais pas à quoi m'attendre et j'ai été agréablement surprise.

L'histoire : Leo a seize ans et il déteste le blanc il est synonyme de silence, de tristesse. En revanche, il affectionne le rouge, qui représente la passion, la joie, la vie. Leo est amoureux de Béatrice qui avec ses cheveux roux est bien évidemment rouge à ses yeux. Il l'aime de loin sans le lui avoir jamais avoué. Mais un jour le blanc envahi le rouge de Béatrice.

Mon avis : j'ai passé un beau et bon moment à la lecture de cet auteur dont c'est le premier roman. Alessandro d'Avenia nous transporte dans un univers où les couleurs sont des émotions et j'ai adhéré. C'est beau, c'est léger tout en traitant d'un sujet très lourd : la leucémie. Quelle belle manière d'aborder le sujet de la maladie, de la mort au travers des yeux de cet adolescent qui vit son premier amour.
Mais le livre parle aussi d'amitié, de rêve. C'est un livre philosophique et c'est d'ailleurs grâce à son professeur de philo/histoire que Léo se met à comprendre ses rêves, son rêve.
L'écriture est simple et semble flotter. J'ai aimé ces chapitres très courts, ces instants d'introspection.
Béatrice était rouge. Elle est devenue blanche au yeux du monde mais est restée rouge à l'intérieur. Léo a comprendre ce qu'est l'amour.
C'est un chemin initiatique que l'adolescent arpente au fil des pages. Ce roman, c'est une façon de dire à chacun de vivre ses rêves.

citation : " l'histoire est une marmite remplie de projets réalisés par des hommes qui sont devenus adultes parcequ'ils ont eu le courage de changer leurs rêves en réalité" (page 25)
une autre plus longue qui répond à la question du professeur sur les raisons pour lesquelles la bibliothèque d'Alexandrie a été brûlé par ses ennemis.
Léo en vient à la reflexion suivante : "Voici la réponse: réduire les rêves en cendres. Le secret, pour abattre définitevement ses ennemis, consiste à brûler les rêves: ainsi ils n'auront plus la force de se relever et de recommencer. Qu'ils ne rêvent plus aux belles choses de leurs villes, des vies d'autrui, qu'ils ne rêvent plus aux récits des autres, pleins de liberté et d'amour. Qu'ils ne rêvent plus à rien. En empechant les gens de rêver, on en fait d'eux des esclaves. Moi, pilleur de ville j'ai besoin d'esclaves pour régner tranquillement. Qu'il ne reste plus de mots. Mais la cendre blanche de rêves antiques. Il n'y a pas de destruction plus cruelle que de voler les rêves des gens. Camps de concentration remplis d'hommes brûlés avec leurs rêves.Nazis voleurs de rêves. Quand tu n'as pas de rêves, tu les voles aux autres pour les empecher d'en avoir. La jalousie te crame le coeur et ce feu détruit tout..." ( page 78)

Il y a des tas d'autres passages que je souhaiterai citer mais au final je n'ai qu'une chose à vous dire : lisez-le.

note : 4,5/5

Netsuya78
Netsuya78
Plume de cashmere
Plume de cashmere

Féminin Age : 33
Messages : 564
Date d'inscription : 22/08/2012
Localisation Yvelines

http://books-and-girls.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia Empty Re: BLANCHE COMME LE LAIT, ROUGE COMME LE SANG d'Alessandro d'Avenia

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum